Jardins de pierre (1987) : le test complet du Blu-ray

Gardens of Stone

Édition Prestige limitée - Blu-ray + DVD + goodies

Réalisé par Francis Ford Coppola
Avec James Caan, Anjelica Huston et James Earl Jones

Édité par Carlotta Films

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 31/03/2021
Critique

Huit ans après Apocalypse Now, Francis Ford Coppola a réalisé un autre film sur la guerre du Viêt Nam, intimiste celui-là, encore inédit en vidéo.

Jardins de pierre

En 1969, le sous-lieutenant Jackie Willow, tué au Viêt Nam, est inhumé au cimetière national d’Arlington, là où il avait commencé à servir, sous la protection du sergent Hazard, ancien compagnon d’armes de son père.

Jardins de pierre (Gardens of Stone, 1987), adapté par Ronald Bass (qui sera oscarisé un an plus tard pour Rain Man) d’un roman de Nicholas Proffitt (correspondant de Newsweek au Viêt Nam, il a servi trois ans dans la Old Guard, la garde d’honneur du cimetière national d’Arlington), s’ouvre et se referme sur l’inhumation du sous-lieutenant Jackie Willow dont nous allons suivre le parcours au long d’un flashback nous ramenant à son arrivée à Arlington.

Burying is our business

Jardins de pierre ne montre rien de la guerre, à l’exception d’une courte séquence d’archives. Tout se passe à Arlington. « L’inhumation est notre boulot », dit Hazard, dans le cimetière national créé en 1864, au lendemain de la guerre de Sécession, où s’alignent 300 000 stèles à la mémoire des anciens combattants, depuis la guerre d’indépendance. De longues séquences documentaires présentent les activités de la Old Guard, des chorégraphies réglées au millimètre (« nous sommes le kabuki du métier des armes », dit le sergent major Woody), superbement photographiées par Jordan Cronenweth, salué par un BAFTA Award en 1982 pour Blade Runner, chef-opérateur de Spéciale première (The Front Page, Billy Wilder, 1974) et de Peggy Sue s’est mariée (Peggy Sue Got Married) qui lui valut une nomination aux Oscars en 1986.

Jardins de pierre

- Je veux aller au front. - Il n’y a pas de front au Viêt Nam !

Le sergent Hazard ne conteste par la légitimité de la guerre, mais la manière dont elle est conduite qui, pour lui, ne pourra assurer la victoire. Coppola, sans prendre parti, relate les oppositions, l’idéalisme de Jackie Willow, désireux d’aller combattre et de gagner des médailles - « Un soldat, au bon moment et au bon endroit, peut changer le monde » - et la froide lucidité de Samantha Davis, journaliste au Washington Post, pour qui cette guerre est un génocide.

Jardins de pierre met en avant les sous-officiers, « les cadres moyens de l’armée », représentés par James Caan (toujours actif à plus de 80 ans), dans un de ses meilleurs rôles sous l’uniforme du sergent major Hazard, par James Earl Jones, l’autre sergent major Woody, par Laurence Fishburne, pour son quatrième rôle avec Coppola après Apocalypse Now, Rusty James (Rumble Fish, 1983) et The Cotton Club (1984) et par Dean Strockwell qui figurera peu après en tête d’affiche de la série Code Quantum (Quantum Leap), créée par Donald P. Bellisario en 1989.

Dans la distribution féminine, on retrouve Anjelica Huston qui venait de recevoir l’Oscar du meilleur second rôle pour L’Honneur des Prizzi (Prizzi’s Honor), réalisé en 1986 par son père, John Huston, et Mary Stuart Masterson, l’inoubliable Idgie de l’inoubliable Beignets de tomates vertes (Fried Green Tomatoes, Jon Avnet, 1991).

Encore inédit en vidéo en France, Jardins de pierre est le treizième coffret de la collection Les Éditions Prestige Limitées, lancée par Carlotta Films en 2018, avec Cinq et la peau, un hommage à Pierre Rissient, salué par le Prix curiosité 2018 décerné par le jury DVD/Blu-ray du Syndicat Français de la Critique de Cinéma. Nous avons donné un large écho à cette collection qui vient de s’enrichir d’un autre film de Francis Ford Coppola, réalisé un an avant Jardins de pierre, la comédie Peggy Sue s’est mariée (Peggy Sue Got Married), depuis longtemps indisponible. Carlotta Films vient d’annoncer la sortie prochaine, dans la même collection, de Repulsion de Roman Polanski et de La Peau douce de François Truffaut.

Jardins de pierre

Généralités - 4,0 / 5

Jardins de pierre (112 minutes) et ses suppléments (22 minutes) tiennent sur un Blu-ray BD-50 logé, dans cette édition combo, en compagnie d’un DVD-9, dans un fin digipack, à l’intérieur d’un épais cartonnage contenant également une réduction de l’affiche au format 53,4 x 38,2 cm, cinq photos de tournage 16,8 x 13 et un livret de 32 pages, le facsimilé du dossier de presse imprimé pour la sortie du film en France le 6 janvier 1988, avec les fiches artistique et technique, le synopsis, les notes de production, une revue de la filmographie de Francis Ford Coppola et des acteurs.

Le menu fixe et musical propose le film dans sa version originale, en anglais, avec sous-titres optionnels, au format audio DTS-HD Master Audio 2.0 stéréo et dans un doublage en français DTS-HD MA 1.0.

Simultanément à cette Édition Prestige, au tirage limité à 1 000 exemplaires, sont sorties deux éditions single, Blu-ray et DVD, avec les mêmes suppléments vidéo.

Jardins de pierre

Bonus - 4,0 / 5

Fantômes de guerre, une analyse de Jean-Baptiste Thoret, réalisateur, critique et historien du cinéma, directeur de la Collection Make My Day, Prix de la meilleure collection du Jury DVD/Blu-ray du SFCC pour 2020 (20’, Allerton Films, 2021). Jardins de pierre, éclipsé par Le Maître de guerre (Heartbreak Ridge, Clint Eastwood), Full Metal Jacket de Stanley Kubrick et Platoon d’Oliver Stone, sortis la même année, est un des plus méconnus et des plus beaux films de Francis Ford Coppola, « un film sur la guerre, mais sans elle (…) d’un classicisme parfait (…) à l’opposé des films tonitruants de Kubrick, de Stone et d’Eastwood et, surtout, de l’opéra guerrier que fut Apocalypse Now ». Il s’inscrit, après des deux premiers opus de la fresque Le Parrain, dans une suite de chroniques intimistes et rétrospectives réalisées par Coppola. Jean-Baptiste Thoret analyse une scène cruciale entre Jackie Willow et le sergent Hazard, « entre celui qui ne sait pas encore et celui qui sait déjà, comme s’il s’agissait du même individu pris à deux moments de sa vie ». Il rapproche Gardens of Stone d’Apocalypse Now entre lesquels Coppola a tissé des liens. Dès la chute de Saïgon, en 1975, la guerre du Viêt Nam a intéressé Hollywood avec « le désir de repanser les plaies des années écoulées ».

Bande-annonce (2’35”).

Jardins de pierre

Image - 5,0 / 5

L’image (1.85 :1, 1080p, AVC), débarrassée de toutes les marques du temps, avec un contrôle du grain respectueux de la texture du 35 mm, stable, précise, lumineuse, propose des couleurs ravivées et des noirs denses.

Son - 4,5 / 5

Le son DTS-HD Master Audio 2.0 stéréo de la version originale, parfaitement nettoyé, bénéficie d’une dynamique et d’une ouverture de la bande passante, avec des basses fermes, aux résultats spectaculaires (par exemple lors des salves de canons tirées à 45 minutes). Les dialogues sont correctement priorisés, mais le manque de séparation des deux canaux limite la sensation d’immersion dans l’ambiance.

Le doublage en français, au format DTS-HD MA 1.0, moyennement convaincant, plaçant les dialogues trop en avant, au détriment de l’ambiance, n’a pas été pris en compte pour l’attribution de la note.

Crédits images : © TriStar Pictures, ML Delphi Premier Productions, Zoetrope Studios

Configuration de test
  • Vidéo projecteur JVC DLA-X70BRE
  • OPPO BDP-93EU
  • Denon AVR-4520
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918, CC908, SR908 et Chorus V (configuration 7.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 275 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

4,0
5
0
4
1
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Philippe Gautreau
Le 31 mars 2021
Encore inédit en vidéo en France, assez méconnu, cet autre regard de Francis Ford Coppola sur la guerre du Viêt Nam après Apocalypse Now nous est proposé par Carlotta Films, parfaitement restauré, dans une édition exceptionnelle, enrichie d’une excellente analyse du film.

Lire les avis »

Multimédia
Jardins de pierre
Extrait VOST

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus