Gas-oil (1955) : le test complet du Blu-ray

Digibook - Blu-ray + DVD + Livret

Réalisé par Gilles Grangier
Avec Jean Gabin, Jeanne Moreau et Ginette Leclerc

Édité par Coin de Mire Cinéma

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 17/11/2021
Critique

Un classique du film noir policier français, à l’esthétique réaliste.

Gas-oil

France, 1955 : par une nuit pluvieuse, la vie de Jean Chape, patron camionneur auvergnat, bascule lorsqu’il écrase un homme étendu sur la route d’une banlieue parisienne. La gendarmerie disculpe Chape car la mort s’avère antérieure à l’accident. Il est heureux de retrouver son camion, l’institutrice accorte dont il est amoureux et ses courses habituelles mais il se retrouve vite pris entre deux enquêtes : celle de la police car le mort était un criminel et celle du gang parisien dont il était complice lors d’un hold-up ayant rapporté 50 millions.

Gas-Oil (Fr. 1955) de Gilles Grangier (1911-1996), sorti au cinéma à Paris le 9 novembre 1955, est un classique du film noir policier français. C’est un des meilleurs du genre signés par Grangier durant sa période filmographique 1955-1960, plastiquement souvent belle. Le scénario est adapté par Michel Audiard et Grangier d’un roman de Georges Bayle, « Du raisin dans le gas-oil » (éditions Gallimard). Il reflète bien la seconde période filmographique de l’acteur Jean Gabin (avec qui Grangier tourna 12 films) durant laquelle - à partir de Martin Roumagnac (Fr. 1946) de Georges Lacombe - l’acteur incarnait non seulement des rôles d’homme mûri par l’expérience mais encore, à l’occasion, ceux de policiers ou de gangsters qui demeurent souvent mémorables par leur réalisme et leur puissance.

Autre intérêt : Gas-Oil appartient à une catégorie précise du film noir policier : celle où un homme se retrouve, à la suite d’un caprice tragique du destin, pris en étau pour la première fois de sa vie entre la police et le milieu du crime, au péril de sa vie. Certains classiques du film noir policier américain (tournés avant ce titre de Grangier) appartenaient à cette catégorie : Une Femme dangereuse (They Drive By Night, USA 1940) de Raoul Walsh, Détour (USA 1946) d’Edgar G. Ulmer, Les Bas-fonds de Frisco (Thieve’s Highway, USA 1949) de Jules Dassin, La Rue de la mort (Side Street, USA 1950) d’Anthony Mann. Il était donc logique que le film noir policier français l’illustrât aussi.

Excellente interprétation : Jeanne Moreau et Jean Gabin avaient déjà tourné ensemble dans Touchez pas au Grisbi (Fr. 1954) de Jacques Becker. Ginette Leclerc interprète une veuve criminelle sexy (mais ne s’intéressant qu’à l’argent et plus dure encore que les brutes meurtrières qui gravitent autour d’elle) qui vaut le détour : avec Viviane Romance, Ginette Leclerc fut l’une des « filles de mauvaise vie » les plus spectaculaires du cinéma français. En second rôle, vaste galerie d’acteurs savoureux, y compris le jeune Roger Hanin, déjà impressionnant en chef de gang.

Gageons, enfin, que la peinture sociologique de la France de 1955 (notons qu’à cette époque, les pistolets-mitrailleurs américains Thompson circulent au sein de la pègre : l’armement des gangsters est historiquement réaliste) si souvent savoureuse et décrivant avec réalisme la vie solidaire des routiers, rendra nostalgique plus d’un spectateur, quel que soit son âge.

Gas-oil

Généralités - 5,0 / 5

1 digibook combo contenant 1 Blu-ray BD50 + 1 DVD9 + 1 livret, 1 affiche et des photos d’exploitation, édité par Coin de Mire cinéma et TF1 le 10 septembre 2021. Image du film sur Blu-ray en Full HD 1080p au format original 1.37 respecté compatible 16/9. La mention 1.37 compatible 4/3 sur le DVD, au verso du boîtier, est erronée : lui aussi est compatible 16/9. Son DTS-HD Master Audio 2.0 mono sur Blu-ray et Dolby mono sur DVD en VF d’époque + VFSTF sourds et malentendants. Durée du film sur Blu-ray : 93 min., sur DVD : 89 min. environ. Suppléments : 10 photos française N&B d’exploitation réparties dans deux étuis, affiche imprimée, livret reproduisant le dossier presse 1955 intégralement (textes et illustrations), affiches diverses, articles parus dans diverses revues, filmographie de Gilles Grangier, actualités Gaumont Pathé d’époque, publicités Jean Mineur d’époque, bandes-annonces de la collection. Audiodescription + VFSTF pour sourds et malentendants toutes deux disponibles.

Gas-oil

Bonus - 5,0 / 5

L’exemple de ce qu’il faut faire concernant les suppléments. Pas de présentation orale, pas de bavardage redondant : à la place, des documents d’histoire du cinéma et des documents sociologiques (publicités, actualités de 1955) sans oublier des bandes-annonces de films de la collection, y compris celle du film de référence.

Documents imprimés : le dossier presse 1955 intégralement reproduit en miniature, avec ses textes et ses illustrations complètes, une filmographie de Gilles Grangier, une dizaine de reproductions de photos françaises d’exploitation N&B (14,5 x 11,5 cm) réparties en deux fois 6 photos rangées dans deux étuis, la reproduction d’une affiche française d’époque (23 x 29 cm) et, dans le corps du livret, quelques reproductions d’affiches alternatives belges et françaises, d’articles parus en 1955 dans Ciné Revue, Ciné Révélation, Mon Film et même dans Le Journal des Transporteurs (annonçant le tournage en juillet 1955), une filmographie de la collection Coin de mire, mentionnant les titres édités et ceux prévus.

Bonus vidéo sur Blu-ray et DVD : une séance cinéma de 1955 (optionnelle : on peut aussi visionner le film directement si on le souhaite) avec actualités Pathé et publicités Jean Mineur + quelques bandes-annonces originales de certains titres de la collection et celle du film de référence de 1955. Elles sont en état argentique variant de l’assez bon au très bon, format bien respecté, toutes en VF.

Gas-oil

Image - 5,0 / 5

Format original 1.37 N.&B. respecté, compatible 16/9 sur Blu-ray en Full HD (1920x1080p 24 images / secondes) et sur DVD (en 720x576p 25 images / secondes). Image argentique très bien restaurée à partir d’un scan 4K établi à partir du négatif original. Sur les 93 minutes que dure le titre en Blu-ray (sa durée cinéma réelle étant donnée la vitesse du défilement de l’image en Blu-ray), ensemble impeccable. Excellente gestion des noirs, des dégradés de gris et du contraste notamment concernant les plans nocturnes d’ensemble, les plus beaux du film,signés par le directeur de la photo Pierre Montazel. Parfait équilibre entre préservation du grain et lissage numérique. Dorénavant l’édition de référence en Full HD.

Gas-oil

Son - 5,0 / 5

VF d’époque en DTS-HD Master Audio 2.0. mono (sur Blu-ray) et Dolby mono (sur DVD) + VFSTF sous-titrage français pour sourd et malentendants, Audiodescription. Offre nécessaire et suffisante pour le cinéphile francophone. Son net, piste techniquement bien nettoyée à partir du négatif, sans effet de souffle particulier mais niveau sonore d’enregistrement variant très légèrement d’une séquence à l’autre. Musique fonctionnelle (une ritournelle d’accordéon en ouverture) signée Henri Crolla.

Crédits images : © Intermondia Films

Configuration de test
  • Téléviseur 4K LG Oled C7T 65" Dolby Vision
  • Panasonic BD60
  • Ampli Sony
Note du disque
Avis

Moyenne

3,0
5
0
4
0
3
1
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
francis moury
Le 18 novembre 2021
Un classique du film noir policier français, à l’esthétique réaliste, et un des meilleurs signés par le cinéaste Gilles Grangier.

Lire les avis »

Multimédia
Gas-oil
Bande-annonce VF

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)