Mr Selfridge - Saison 3 : le test complet du DVD

Mr Selfridge

2015. Réalisé par Rob Evans
Avec Jeremy Piven, Ron Cook et Amy Beth Hayes

Édité par Universal Pictures France

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 07/07/2016
Critique

Mr Selfridge - Saison 3

La première guerre mondiale va entraîner d’importantes adaptations à Selfridge’s, le grand magasin inauguré en 1909 à l’extrémité ouest d’Oxford Street : les hommes engagés sur le front de la Somme doivent être, au pied levé, remplacés par des femmes, dans des métiers qui n’étaient pas alors jugés faits pour elles…

Adaptée de la biographie romancée, Shopping, Seduction & Mr. Selfridge, écrite en 2007 par Lindy Woodhead, la série Mr Selfridge est une création d’Andrew Davies, célèbre et prolifique scénariste britannique (auteur de pas loin d’une centaine de scenarii), auquel on doit, notamment, des adaptations de Jane Austen, Orgueil & préjugés - Intégrale (1995), Raison et sentiments (2008), de Charles Dickens, Bleak House (2005) et La Petite Dorrit (2008), Tipping the Velvet (2002), une délicate relation d’amours saphiques et, plus récemment, le remake américain de House of Cards.

Nous ne pouvons que réitérer les éloges faits de la série. Elle est au firmament des productions récentes du genre, le period drama, aux côtés de Downton Abbey et de Call the Midwife, par ses décors, une ambitieuse et fidèle reconstitution d’un des fleurons de l’architecture edwardienne sur plusieurs plateaux des Neasden Studios, au nord-ouest de Londres. Un pour la façade, sur la longueur d’une porte à tambour et de trois vitrines (avec des écrans verts à chaque extrémité qui permettront de créer l’illusion, par images de synthèse, d’une prolongation d’Oxford Street vers l’est et vers l’ouest. Sur d’autres plateaux, plusieurs niveaux du magasin : le rez-de-chaussée avec la zone cosmétiques et accessoires, l’étage des bureaux, le restaurant Palm Court au dernier étage et, nouveauté de la saison 3, la terrasse arborée avec vue sur tout l’ouest londonien.

Mr Selfridge - Saison 3

À noter, aussi, le soin apporté aux costumes, aux coiffures et aux accessoires : le rez-de-chaussée est une véritable caverne d’Ali Baba constituée avec goût : on trouve, notamment, sur les comptoirs du rayon des cosmétiques toute une collection de flacons de parfums vieux de près de 100 ans.

Mr Selfridge vaut aussi pour une importante distribution rassemblant une cinquantaine de personnages récurrents, certains réels, comme Harry Gordon Selfridge (interprété par Jeremy Piven, manifestement plus jeune que son modèle). Beaucoup d’autres, les cadres et employés du magasin, sont inventés.

Mr Selfridge se distingue également par la qualité du scénario qui réussit à donner une réelle épaisseur aux personnages principaux et secondaires et, dans la saison 3, à faire revivre avec réalisme le Londres au temps de la Grande Guerre avec l’hécatombe d’une bataille plus meurtrière encore que celle de Verdun, celle de la Somme, dont le centenaire est commémoré au moment même où j’écris ces lignes. Le 1er juillet 1916, 20 000 soldats de l’Empire britannique perdirent la vie, un terrible bilan qui fut soigneusement caché pour ne pas décourager l’engagement de volontaires !

La série rappelle aussi le difficile retour du front des survivants, dont beaucoup furent réduits au chômage, leurs postes étant maintenant tenus par des femmes, avec des salaires moindres. Et, parallèlement, l’émancipation des femmes favorisée par la guerre, qui heurta les mentalités encore très puritaines d’alors, comme le firent les premières vitrines de sous-vêtements féminins.

La saison 3, plus dramatique que les saisons précédentes (avec un super-vilain qu’on aurait envie de tuer, Lord Loxley, brillamment interprété par Aidan McArdle), garde la même tenue.

Conclusion : si vous n’avez pas vu Mr Selfridge, n’attendez plus !

Mr Selfridge - Saison 3

Généralités - 3,5 / 5

La saison 3 de Mr Selfridge (10 x 44 minutes) tient sur 3 DVD-9 logés dans un coffret, non fourni pour le test, effectué sur check discs. Le menu animé et musical, avec les pictogrammes chers à Universal, propose la version originale, avec sous-titres optionnels et un doublage en français, les deux au format Dolby Digital stéréo.

Sous-titres français, néerlandais ou anglais (pour malentendants).

Bonus - 3,0 / 5

Logés sur le disque 4, deux suppléments en version originale sous-titrée :

Dans les coulisses du tournage (30’), pour une bonne partie de sa durée, débite des banalités sur la série : « C’est l’histoire de Harry Gordon Selfridge, cet Américain… ». Mais ce supplément a aussi ses mérites. Il révèle l’organisation de l’écriture : l’équipe de scénaristes est réunie au complet pour l’exposition de la trame générale et des thèmes qui seront développés, puis scindée en tous petits groupes pour l’écriture de chacun des épisodes. Le second mérite de ce document est de focaliser l’attention sur la qualité des décors et, des costumes et des accessoires.

Suivent des scènes coupées (16’).

Mr Selfridge - Saison 3

Image - 5,0 / 5

L’image (1.78 :1) est magnifique, bien définie sur toute la profondeur du champ, avec des couleurs fines et parfaitement calibrées.

Son - 4,0 / 5

Le son Dolby Digital 2.0 stéréo est fin et dynamique et les deux voies sont correctement séparées. Les dialogues sont clairs (avec toutefois quelques réverbérations occasionnelles dans la version originale). Ceux du doublage sont, comme souvent, placés trop en avant.

On regrette, bien entendu, l’absence du format 5.1.

Mr Selfridge - Saison 3

Crédits images : ©

Configuration de test
  • Vidéo projecteur JVC DLA-X70BRE
  • OPPO BDP-93EU
  • Denon AVR-4520
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918, CC908, SR908 et Chorus V (configuration 7.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 275 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

5,0
5
1
4
0
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Philippe Gautreau
Le 8 juillet 2016
La saison 3 de Mr Selfridge, plus dramatique que les précédentes, se maintient au pinacle des séries britanniques, par la beauté de ses décors, de ses costumes et de sa distribution. En toile de fond, les bouleversements entraînés par la première guerre mondiale. Avec une qualité d'image frisant la perfection !

Lire les avis »

Multimédia
Mr Selfridge - Saison 3
Bande-annonce VO
Mr Selfridge - Saison 3
Teaser VO

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus