Night Gallery - Intégrale saison 3 (1972) : le test complet du DVD

Rod Serling's Night Gallery

Réalisé par Jeannot Szwarc
Avec Vincent Price, Mickey Rooney et Leonard Nimoy

Édité par Elephant Films

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 13/02/2017
Critique

Night Gallery - Saison 3

Le scénariste et producteur Rod Serling nous sert de guide dans un musée. Il s’arrête devant une toile et annonce qu’il va nous conter l’étrange histoire qui a inspiré le peintre…

Rod Serling est le créateur de la série Night Gallery (appelée aux USA Rod Serling’s Night Gallery). Outre un pilote de 94 minutes contenant trois épisodes, la série est composée de 96 histoires d’une durée inégale, le plus souvent autour d’une vingtaine de minutes, quelques-unes dépassant 30 minutes, d’autres limitées à environ une douzaine de minutes. On trouve dans le décompte, quelques très courtes histoires, ce qu’on appelle « vignettes » de l’autre côté de la mare aux canards ou « pastilles » chez nous, d’une durée allant de 1 à 4 minutes.

Rod Serling, disparu à 50 ans en 1975, était un personnage hors du commun : boxeur amateur, puis parachutiste pendant la seconde guerre mondiale, il se lança dans l’écriture de scénarios et obtint son premier Primetime Emmy Award pour « Patterns », un épisode de la série théâtrale Kraft Television Theatre. Mais sa renommée fut essentiellement assurée par La Quatrième dimension (La série originale) - L’intégrale (The Twilight Zone) qu’il créa en 1959 et qui dura pendant cinq ans et 156 épisodes, avant de renaître de ses cendres, une première fois de 1985 à 1989, pour 65 épisodes, puis en 2002 et 2003, pour 44 épisodes (diffusés chez nous par 13e Rue, Série Club et NRJ 12 sous le titre La Treizième dimension).

À la manière d’Alfred Hitchcock pour la série Alfred Hitchcock présente, Rod Serling apparaît brièvement au début de chaque épisode de Night Gallery pour détailler le tableau derrière lequel se cache l’histoire qui va nous être contée.

Night Gallery - Saison 3

Night Gallery utilise comme ingrédients l’étrange, l’horreur et le fantastique, souvent un mélange des trois, chaque histoire se terminant par une chute plus ou moins inattendue. La poésie s’invite parfois comme dans Death on a Barge, sur les amours impossibles d’un jeune homme avec Hyacinth, une belle femme-vampire. Toutes ces histoires furent diffusées par le réseau NBC, de décembre 1970 à mai 1973, regroupées, à deux ou trois, en épisodes d’une durée de 51 minutes chacun. Le format se normalise tout au long de la troisième saison faite de 15 épisodes de 26 minutes et d’une seule pastille.

Correctement mise en scène et filmée (Jeannot Szwarc a réalisé, à lui seul, 19 épisodes), Night Gallery vaut aussi par sa distribution. Joan Crawford tient le rôle principal dans Eyes (réalisé par Steven Spielberg) une des trois histoires du pilote. Vincent Price, à l’apogée de sa carrière, apparaît à la saison 2, dans le segment Class of ‘99 et au premier épisode de la saison 3, The Return of the Sorcerer. Orson Welles est le narrateur de l’épisode Silent Snow, Secret Snow (épisode 5 de la saison 2). Le prestigieux défilé se poursuit avec Diane Keaton, Agnes Moorehead, Burgess Meredith, Leslie Nielsen, Raymond Massey, Sandra Dee, Burl Ives, Ray Milland, Chuk Connors, David Carradine…

Si leur intérêt peut parfois faiblir, les histoires ont, dans leur ensemble, une bonne tenue qui fait de Night Gallery une anthologie de l’étrange, jusque-là inédite en vidéo, qui devrait aisément trouver sa place sur les étagères des amateurs de séries et de fantastique.

Night Gallery - Saison 3

Technique - 7 / 10

Night Gallery, saison 3 (15 x 26 minutes) et ses suppléments tiennent sur trois DVD-9 logés dans un boîtier de 14 mm (non fourni par le test), glissé dans un fourreau. La série est proposée dans sa version originale (elle n’a jamais été doublée lors de sa diffusion sur les écrans de télévision), avec sous-titres optionnels un peu haut placés.

En supplément, sur le disque 4, deux épisodes inédits, Die Now, Pay Later (11’), une comédie (un peu noire) dans laquelle un croque-mort annonce par affiche la vente des cercueils et accessoires en solde pour liquider ses stocks, ce qui provoque l’ire du sheriff, également intrigué par une hausse récente de la mortalité dans la commune. Certains concitoyens ne voudraient-ils pas précipiter le cours du destin pour profiter des soldes ? Puis Room for One Less (55”), une « pastille » dans laquelle un monstre sait faire de la place pour lui dans une cabine d’ascenseur qui affiche complet. Pour terminer, une galerie de 18 photos, principalement de tableaux et, dans la veine de Night Gallery, les teasers de plusieurs séries éditées par Elephant Films, Histoires fantastiques (Amazing Stories), Alfred Hitchcock présente, Le 6ème sens - Intégrale Saisons 1 et 2 et Dossiers brûlants (Kolchak: The Night Stalker).

Night Gallery - Saison 3

L’image (1.33:1), lumineuse, a manifestement été restaurée : seules quelques petites taches blanches furtives peuvent être décelées et les couleurs ont été ravivées avec des contrastes plutôt soutenus et des noirs denses. Cette appréciation générale devra être tempérée pour quelques rares épisodes dont certaines scènes en faible lumière souffrent d’un léger manque de lisibilité (par exemple dans l’épisode 7, Fright Night).

Le son Dolby Digital 2.0 mono, avec une assez bonne dynamique qui profite à la musique percutante d’Eddie Sauter, offre un spectre raisonnablement ouvert. Il a été débarrassé de la plupart de bruits parasites, mais pas totalement d’un souffle qui se fait insistant dans les moments de silence. Un excès de réverbération peut occasionnellement nuire à la compréhension des dialogues.

Night Gallery - Saison 3

Crédits images : © Universal Television

Configuration de test
  • Vidéo projecteur JVC DLA-X70BRE
  • OPPO BDP-93EU
  • Denon AVR-4520
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918, CC908, SR908 et Chorus V (configuration 7.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 275 cm
Note du disque
7 / 10
Avis

Moyenne

4,0
5
0
4
1
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Philippe Gautreau
Le 13 février 2017
Night Gallery, une anthologie de l’étrange jusque-là inédite en vidéo, est maintenant disponible dans son intégralité. Elle devrait aisément trouver sa place sur les étagères des amateurs de séries et de fantastique.

Lire les avis »

Multimédia
Night Gallery - Intégrale saison 3
Teaser VO
Night Gallery - Intégrale saison 3
Bande-annonce VO

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)