Leonardo - Saison 1 (2021) : le test complet du DVD

Réalisé par Daniel Percival
Avec Matilda De Angelis, Aidan Turner et Freddie Highmore

Édité par France Télévisions Distribution

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 13/05/2022
Critique

Une évocation, très romancée, de la première partie de la vie créative de Léonard de Vinci, à Florence et à Milan.

Leonardo - Saison 1

Milan, 1506. Leonardo Da Vinci est emprisonné, accusé d’avoir empoisonné la belle Catherine de Crémone qui fut autrefois sa muse. Chargé de l’enquête, l’officier Stefano Giraldi interroge l’artiste et se penche sur son passé. Il découvre alors une vie tourmentée et une oeuvre fascinante. Depuis ses débuts dans l’atelier de Verrocchio jusqu’à son incarcération, en passant par ses séjours à Milan auprès des Sforza et à Florence auprès des Médicis, son amitié avec son apprenti ou sa rivalité avec Michel-Ange, Leonardo s’est imposé comme un génie protéiforme. Mais l’accusation de meurtre met sa carrière et même sa vie en péril…

Leonardo, créée et écrite par deux spécialistes des séries, Frank Spotnitz, scénariste de 68 épisodes de The X-Files, de 4 épisodes de Strike Back, créateur des séries Hunted (2012) et Les Médicis, Maîtres de Florence (Medici, 2016-2019), ainsi que Steve Thompson, contributeur à l’écriture de Sherlock et créateur des séries Jericho (2016) et, en 2019 de Vienna Blood (Les Carnets de Max Liebermann). La diffusion, prévue en 2019 pour le 500ème anniversaire de la mort du peintre de La Joconde, a été retardée par la pandémie du coronavirus.

Leonardo - Saison 1

Leonardo a bénéficié d’importants moyens, notamment utilisés à la construction dans les studios de Lux Vide à Formello de décors reconstituant Florence et Milan au temps de la Renaissance sur une superficie de 20 000 mètres carrés et au recrutement d’une solide distribution internationale.

Leonardo est joué par Aidan Turner, acteur récurrent de Being Human (2009-2013), le Kili de la saga Le Hobbit (2012-2014) et titulaire du rôle-titre de Poldark (BBC 2015) (2015-2019, 43 épisodes), son maître, Andrea Del Verrocchio, par Giancarlo Giannini, son père, Piero Da Vinci par Robin Renucci. On remarque aussi Matilda De Angelis, dans le rôle de Caterina Da Cremona, vue dans la minisérie The Undoing (2020, épisodes) et une bonne trentaine d’acteurs pour incarner les personnages secondaires.

Leonardo - Saison 1

En dépit de ses qualités formelles, de la beauté de la photographie de Steve Lawes (récompensé par un BAFTA Award en 2011 pour Sherlock), des décors et des costumes, Leonardo ne satisfait pas à toutes les attentes en raison d’un scénario censé expliquer la disparition de l’ultime chef-d’oeuvre du peintre, Leda et le cygne, qui laisse beaucoup trop dans l’ombre l’oeuvre de l’artiste en donnant la place essentielle à une romance et un drame imaginaires. Un choix scénaristique en contraste avec celui fait pour Michel-Ange par Andrei Konchalovsky qui s’est attaché, de manière obsessionnelle, à respecter la vérité historique jusque dans les moindres détails.

La série s’ouvre, en effet, sur l’interrogatoire de Leonardo, incarcéré pour l’empoisonnement inventé de Caterina. L’inquisiteur, Stefano Giraldi, un personnage fictif, est interprété par Freddie Highmore, le jeune Charlie de Charlie et la chocolaterie (Charlie and the Chocolate Factory, Tim Burton, 2005) et le Norman de l’excellente série Bates Motel (2013-2017, 50 épisodes).

Une saison 2 est annoncée depuis plus d’un an. Pourtant, au jour où nous écrivons ces lignes, aucune date de sortie n’a encore été annoncée.

Leonardo - Saison 1

Généralités - 3,0 / 5

Leonardo (8 épisodes d’une durée cumulée de 400 minutes) tient sur trois DVD-9 logés dans un fin digipack.

Le menu fixe et musical propose la série dans sa version originale, en anglais, avec sous-titres optionnels, et dans un doublage en français, les deux au format audio Dolby Digital 5.1.

Sous-titres pour malentendants.

On regrette l’absence d’une édition Blu-ray, disponible au Royaume Uni.

Bonus - 0,0 / 5

Aucun supplément.

Image - 5,0 / 5

L’image numérique (2.00:1), lumineuse, agréablement contrastée, avec la meilleure résolution permise pour le DVD, déploie une délicate palette de couleurs, soigneusement étalonnées.

Leonardo - Saison 1

Son - 4,0 / 5

Le son Dolby Digital 5.1 de la version originale restitue avec clarté les dialogues, dans un bon équilibre avec l’ambiance et l’accompagnement musical. Une utilisation trop timide des canaux latéraux limite l’impression d’immersion dans l’action.

Ces observations valent pour le doublage en français, loin d’être convaincant.

Crédits images : Vittoria Fenati Morace © Lux Vide, Sony Pictures Television, Big Light Productions, Alfresco Pictures, Rai Fiction, France Télévisions, RTVE

Configuration de test
  • Vidéo projecteur SONY VPL-VW790ES
  • Sony UBP-X800M2
  • Denon AVR-4520
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918, CC908, SR908 et Chorus V (configuration 7.1)
  • Diagonale image 275 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

3,0
5
0
4
0
3
1
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Philippe Gautreau
Le 14 mai 2022
Cette évocation, très romancée, d’une première partie de l’existence de Léonard de Vinci se distingue par les importants moyens investis dans les décors et costumes pour reconstituer la vie à Florence et à Milan au temps de la Renaissance.

Lire les avis »

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)