Macross Plus - Vol. 1 : le test complet du DVD

1994. Réalisé par Shoji Kawamori

Édité par Pathé

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 12/01/2001
Critique

Top Gun rencontre William Gibson au royaume des anime. Deux pilotes d’avions transformers de combat - autrefois amis - se disputent pour une fille, qu’ils avaient autrefois aimé. Le test d’un nouveau prototype ultra-sophistiqué, piloté par les ondes cérébrales, se retrouve mêlée à une chanteuse superstar virtuelle, qui aura un rôle déterminant dans les futurs épisodes de la saga. Shoji Kawamori (l’un des mecha-designers de Ghost in the Shell ), lance une série OAV de science-fiction adulte et complexe, qui mélange les séquences spectaculaires aux thèmes cyberpunk.

Généralités - 4,0 / 5

Démarrage en trombe de la saga de « Macross Plus ». Le format est inhabituel : un DVD-10 pour deux épisodes de 40 minutes chacun. Plus que par le bitrate, le choix de ne pas adopter un format DVD-9 s’explique par la politique de Pathé de ne pas commercialiser en France des disques trop « pauvres ». A l’instar des autres premiers titres de la collection, le boîtier transparent bleu fumé est très séduisant. Si la jaquette est très réussie, la face intérieure l’est un peu moins. Les menus (animés) et les bonus sont identiques sur chacune des deux faces. Nous conseillons de les lire sur la face B (bug mineur sur une fiche des personnages sur la face A).

Bonus - 3,5 / 5

Le DVD se distingue par un étonnant texte déroulant sur la science-fiction. La longueur du texte - en vitesse normale - atteint les 18 minutes ! Ses contenus sont si intéressants qu’il aurait été souhaitable de placer aussi une version HTML ou Word en supplément DVD-Rom sur le disque. Le DVD offre aussi une bande-annonce et des fiches sur les principaux personnages de la saga (lire notre bug report sur la fiche de Dyson sur la face A du disque).

Image - 4,5 / 5

Très fluides et correctes. Les décors animés et les sensations turbulentes de vitesse sont bien restituées. Quelques petits drops, qui ne gâchent pas du tout le plaisir du visionnage.

Son - 3,5 / 5

Le disque contient trois pistes audio en 2.0 DPL : français, anglais et japonais. La VF, avec sa dynamique et présence très limitée, se révèle assez décevante. La bande son la plus tonique est assurément l’audio anglais. Bonne dynamique sur la version japonaise, mais des voix un peu trop centrales. Le changement de langue se fait à la volée, et les sous-titres ne sont pas imposés.

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony WEGA 16/9 82 cm
  • Sony PlayStation 2
  • Denon AVR-1801
  • enceintes frontales, centre et surround Davis Odyssée

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus