Daylight : le test complet du DVD

1996. Réalisé par Rob Cohen
Avec Sylvester Stallone, Amy Brenneman et Viggo Mortensen

Édité par Universal Pictures France

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 08/01/2001
Critique

Désastre au Lincoln Tunnel, qui relie Manhattan au New Jersey. Les quelques survivants devront se fier à eux mêmes (et à Sly, bien sûr) pour revoir la lumière du jour. Un film catastrophe qui rappelle « L’aventure du Poseidon », filmé presque entièrement aux Studios Cinecittà de Rome.

Généralités - 4,0 / 5

L’un des deux premiers DVD Universal en Zone 2 (l’autre est  » Le pic de Dante « ). Le Studio a gardé à peu près la même empreinte visuelle et le même packaging de ses éditions nord-américaines - réputées pour leur ergonomie - au point d’avoir oublié de traduire en Français le bandeau  » widescreen « . A l’intérieur on trouve un mini-livret assez luxueux par rapport à la moyenne (avec quelques photos du tournage). Par contre, Universal a aussi gardé les mauvaises habitudes des Z1 : on ne peut pas passer d’une langue à l’autre à la volée !

Bonus - 3,5 / 5

Pour les anglophiles,  » Daylight  » offre des notes de production et plusieurs biographies & filmographies parmi les plus complètes dans l’histoire de la Zone 2, sans oublier la bande-annonce du film (en format 4/3). Mais où sont passés les extras de la Special Edition américaine ? Le reste a peut-être été sacrifié sur l’autel du multilinguisme (4 pistes audio en 5.1).. quoique avec une double couche, on n’a pas de problèmes de place..

Image - 4,5 / 5

Voici pourquoi à jeu égal le PAL est supérieur au NTSC. Les détails, la tonalité des couleurs et surtout la définition de l’image renforcent la notion claustrophobique de l’histoire et la nervosité de l’action. C’est un plaisir de jouer avec les différents ralentis pour découvrir comment ils ont tourné certaines scènes. Le changement de couche est assez rapide. En revanche, la pellicule d’origine est un peu bruitée, ce qui enlève à  » Daylight  » une notation maximale.

Son - 4,5 / 5

Rien à redire : les explosions et les réverbérations exploitent à fond les 5 canaux du DD et le caisson des basses. Certes, tout serait plus simple si Universal permettait de switcher en direct-live entre une langue et l’autre..

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony WEGA 16/9 82 cm
  • Sony 715
  • Denon AVC-3020
  • enceintes frontales & subwoofer Magnat, enceintes surround Solid
Note du disque
Avis

Moyenne

4,0
5
0
4
2
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Giuseppe Salza
Le 5 juillet 2013
Pas de commentaire.
Avatar
Réal
Le 31 mai 2008
Pas de commentaire.

Lire les avis »

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus