The Killer : le test complet du DVD

Édition Collector Limitée

1989. Réalisé par John Woo
Avec Chow Yun-Fat, Danny Lee et Sally Yeh

Édité par HK Vidéo

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 11/01/2002
Critique

John est un tueur professionnel aguerri qui travaille en solo. Lors de l’exécution d’un contrat, il blesse accidentellement aux yeux une jeune chanteuse, Jenny. Rongé par les remords, John n’a de cesse de se racheter. Il accepte d’éliminer un parrain des Triades afin de réunir la somme nécessaire à la transplantation de cornée dont Jenny à besoin. L’affaire tourne mal et John se retrouve à la fois poursuivi par ses employeurs et par un policier acharné, l’inspecteur Li. Dans la course-poursuite qui s’engage, les deux hommes apprendront pourtant à se respecter au point de s’allier…

Ce film, interdit aux moins de 16 ans, est très ambigu. A la fois noble dans ses sentiments (une personne qui fait du mal et qui essaye de se racheter, une amitié qui se créé entre deux ennemis), mais aussi qui présente beaucoup de scènes violentes, filmées durement, qui donnent lieu à des gunfights incroyables.

Le réalisateur prend un malin plaisir à nous faire apprécier le héros (Chow Yun-Fat, dans un très grand rôle) alors que son métier, lui, n’est pas très appréciable. La mise en scène dynamique de John Woo fait de ce film une pièce majeure du cinéma asiatique. A noter que le thème musical présent dans le long-métrage et bien plus longtemps dans notre tête, est très réussi…

Généralités - 4,5 / 5

D’emblée, la présentation du coffret est excellente. Un boîtier cartonné contenant 4 volets renferme les deux DVD de l’édition. Une fois un des deux disques rentré dans le lecteur, une introduction reprenant des éléments clés du film nous accueille pour laisser place à des menus fixes, à part pour le menu chapitres, mais sonorisés (par l’excellent thème du film).

Les menus sont identiques aux deux DVD, ils ont la même qualité esthétique, ce qui est un très bon point de la part d’un petit studio comme HK Vidéo. Petit bémol, le second DVD présente une version cantonaise du film, avec des sous-titres français placés sur un rectangle gris, horrible, qui gâche un quart de l’image, qui a pour but de cacher les sous- titres incrustés dans l’image originale (là au moins, c’est réussi)…

Il est quand même possible d’enlever les sous-titres Français et de profiter du film avec des sous-titres anglais et chinois bien mieux inclus dans le film (l’un en dessous de l’autre)…

Bonus - 5,0 / 5

Cette édition mérite amplement son appelation collector. Le plus gros supplément, qui occupe un DVD complet, est le director’s cut du film, avec 20 minutes de scènes supplémentaires. En plus de ce gros supplément qui plaira aux fans de John Woo (dont moi), il y a 9 bandes-annonces de plusieurs films Hong-Kongais tirés de la collection d’HK Vidéo, sortis ou à paraître.

Le premier DVD, qui est quand même le principal de cette édition, offre un making of d’une demi-heure, subdivisé en quatre chapitres. On apprend vraiment beaucoup de choses sur le film, grâce surtout aux interviews de John Woo et du producteur du film. Le documentaire aborde l’influence du cinéma Français sur John Woo pour la réalisation du film (Jean-Claude Melville en particulier), et aussi l’isolement dans lequel le réalisateur se trouvait en tournant ce long- métrage, face à l’incompréhension de ses collègues pour savoir où il voulait en venir… Ce supplément aurait du être complété d’un commentaire audio, mais ce n’est pas le cas.

Une galerie de photos pas indispensables, des filmographies et trois bandes-annonces de durées variables, avec des montages différents, viennent compléter ce disque. Finalement, on appuie sur le bouton d’arrêt du lecteur DVD avec satisfaction, et la certitude d’avoir réalisé un très bel achat..

Image - 3,5 / 5

Ce qui est clair, c’est que l’image de ce DVD aurait été considérée comme bâclée pour une production Hollywoodienne tournée à la même époque. Néanmoins, vu l’apparent dédain que les studios asiatiques ont pour la conservation de leurs masters, on ne s’étonne pas, malgré le grand professionnalisme de HK Vidéo, que l’image est assez sale, et présente souvent des défauts de compression, des tâches ou des rayures, au fil de la projection.

A côté de ça, les contrastes sont bien employés, et la définition reste correcte. Dommage que le film présent sur le second DVD (director’s cut) soit encore plus mal conservé que la première version, ce qui donne une image clairement moins belle et fouillie.

Son - 3,0 / 5

Ici, pas de versions multicanaux, les pistes audio sont uniquement en Mono d’origine. C’est un choix de HK Vidéo qui semble judicieux, même si il aurait été intéressant de voir ce que donne le film en 5.1.

Les trois versions Cantonaises (une piste sur le DVD 1 et une autre sur la version longue du DVD 2) et Françaises sont tout de même réussies, bien qu’on remarque vite la différence avec les versions collector remixées en multicanaux des vieux films américains qui sortent aujourd’hui. La dynamique est très limitée et il y a aussi pas mal de défauts caractéristiques d’une piste mono (souffle, légères saturations).

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony Wega 16/9 82 cm
  • Pioneer 717
  • Onkyo TX-DS777
  • enceintes front, centre et surround Jamo, caisson de graves Jamo SW410E
Note du disque
Avis

Moyenne

4,0
5
0
4
1
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Marc
Le 6 juillet 2009
Pas de commentaire.

Lire les avis »

Multimédia
The Killer
Bande-annonce VF

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus