En territoire ennemi : le test complet du DVD

Behind Enemy Lines

2001. Réalisé par John Moore
Avec Owen Wilson, Gene Hackman et Joaquim de Almeida

Édité par 20th Century Fox

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 17/08/2002
Critique

Chris Burnett, un jeune lieutenant des forces armées américaines, se voit confier une mission de reconnaissance à la veille de Noël. Accompagné de Stackhouse, il doit survoler une zone démilitarisée de l’ex-Yougoslavie. Là, les deux hommes découvrent l’existence d’une fosse commune. Burnett la photographie, mais les troupes serbes au sol déclenchent des tirs de DCA. L’avion, touché par un missile SAM, s’écrase. Les deux pilotes s’en sortent indemnes, mais les représailles continuent et Stackhouse se fait tuer. 

Pas besoin d’y aller par quatre chemins, ce film est un pur produit patriotique qui nous vient droit des USA. Il ne faut donc pas s’étonner si notre héros (ici Owen Wilson, très bon acteur) peut traverser toute une région en guerre comprenant une foule de soldats munis d’Ak-47, sans se prendre la moindre égratignure… A partir de ce principe, les situations grotesques (le héros échappant à un feu nourri de plusieurs dizaines d’hommes) s’enchaînent.

Mais à quoi bon lutter, ce film, avec sa réalisation un brin original, ses multiples effets pyrotechniques, sa musique dynamique, ses rebondissements dignes d’un épisode de MacGyver, reste un bon divertissement, qui ne marquera pas le spectateur, mais lui fera passer certes, un agréable moment, pour peu qu’il soit tolérant avec les purs produits hollywoodiens… Car oui, « En territoire ennemi » n’est pas vraiment un documentaire sur le conflit en ex-Yougoslavie.

Généralités - 2,5 / 5

Il ne faut pas exagérer ! Même si le film a connu un succès mitigé en salle, on a ici une interactivité digne des débuts du DVD. Les menus qu’on attendait un tout petit peu animés restent inlassablement fixes, et seule la musique du film vient égayer notre navigation. Tout est très simpliste (des montages photos en arrière-plan, un menu « chapitres » très fade) et on voit que cette partie a été assez bâclée par les éditeurs.

Comme d’habitude, impossible de changer de langue à la volée, mais ça ne surprend plus beaucoup. Dommage donc que ce film aux nombreux effets spéciaux ne nous permette pas de nous en mettre plein les yeux dès l’insertion du disque dans le lecteur. 

Bonus - 3,0 / 5

Succès mitigé oblige, cette édition ne regorge pas de suppléments :

Dès qu’on insère le disque on a droit à une petite introduction Bientôt en vidéo » avant le menu principal, qui nous offre 4 bande-annonces de « From Hell », « Une virée en enfer », « L’amour extra large » et « Petite crapule et grand voyou ». Heureusement il est possible de passer cette séquence de 6 minutes en faisant une simple pression sur la touche « menu ».

  Sous le très prétentieux Making of, se cache en fait, une courte featurette de 6’ environ qui explique le choix de faire appel aux conseillers de l’US Navy pour retranscrire à l’écran la réalité sur la vie dans un porte-avion. On voit aussi l’entraînement d’Owen Wilson qui monte dans un avion à réaction pour les besoins du film, afin de découvrir ce qu’il devra faire semblant de piloter. Tout ceci reste quand même assez court et très promotionnel. Devinez par ailleurs qui a sponsorisé le programme..

Les 7 scènes inédites et scènes modifiées (commentées) auraient pu former le bonus le plus intéressant de cette édition, mais il n’en est rien. Ce ne sont presque que des scènes modifiées (seulement 1 ou 2 scènes vraiment inédites) allongées seulement de quelques plans vaguement gore, avant que les producteurs décident que le film devait sortir aux US avec un rating grand public… Les commentaires restent intéressants à écouter.

La prévisualisation de la séquence d’éjection d’environ 5 min est en fait, toute la scène centrale du film où l’avion est attaqué par deux missiles SAM, mise en forme avec des story-boards mélangés à des images de synthèse et des doublages primaires. Ceci permet de se faire une idée des premiers choix visuels des auteurs, et de comparer avec le résultat final qui est assez proche. Le commentaire n’apporte, ici, pas grand chose.

Le commentaire audio du réalisateur et du monteur, enfin, nous apporte beaucoup d’éléments sur les choix de réalisation, la mise en scène, le montage.. et on voit aussi le grand respect que John Moore a pour ses acteurs qu’il met constamment sur des piédestaux. Un peu plus de précisions scénaristiques ou historiques auraient été les bienvenues dans ce commentaire. L’autre commentaire audio des deux producteurs est beaucoup plus pragmatique et parle de tournage et d’argent. Le défaut est que souvent les discussions de John David et Wick Godfrey sont des discussions générales qui n’ont pas beaucoup de rapports avec la scène du film en cours de diffusion sous leurs yeux. Reste à dire que parfois les deux commentaires disent la même chose au même endroit du film…

Image - 4,5 / 5

Le master utilisé étant récent, l’image est de qualité, même si on peut déplorer quelques artefacts de compression, notamment dans les plans larges qui filment le ciel dans les séquences aériennes. On prend un réel plaisir à admirer le travail du directeur de la photo qui retranscrit bien la froideur et la saleté des pays de l’ex-Yougoslavie, et les multiples mouvements de caméras du réalisateur pendant les phases d’actions sont très bien rendus à l’écran.

Son - 5,0 / 5

Comme on pouvait s’y attendre, c’est le point fort de cette édition, et les trois pistes proposés sont très réussies. La piste VO 5.1 est dynamique et utilise les surrounds avec brio pendant les phases d’actions assez nombreuses dans ce film. La piste VF 5.1 est un peu moins réussie car l’enceinte centrale à tendance souvent à prendre le dessus sur les enceintes latérales, mais cela reste tout de même une piste de qualité.

Enfin, la VF DTS est beaucoup plus enveloppante que son homologue en 5.1. La dynamique est bien plus présente et les effets lors des scènes d’action sont bluffantes. Une piste VO DTS aurait été un plus très appréciable, mais marketing oblige, les fans de DTS devront se contenter du doublage Français. 

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony Wega 16/9 82 cm
  • Pioneer 717
  • Onkyo TX-DS777
  • enceintes front, centre et surround Jamo, caisson de graves Jamo SW410E
Note du disque
Avis

Moyenne

3,5
5
0
4
1
3
1
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
ouioui
Le 10 août 2015
Pas de commentaire.
Avatar
Phane
Le 2 mars 2003
je tiens juste à préciser que j\\\\\\\'ai découvert un léger petit \\\\\\\"bug\\\\\\\", sur ce dvd:
en effet, lorsque vous visionnez le film en version française, il est impossible d\\\\\\\'obtenir un sous-titre des soldats bosniaques.
-il n\\\\\\\'est possible que d\\\\\\\'avoir les sous-titres anglais pour la traduction bosniaque, lors de la vision en VF
-alors que ces derniers sont sous-titrés en français lors de la vision en VO

A pars cela, je trouve que ce film, malgré des qualités évidentes au niveau de l\\\\\\\'action, marque une étape de plus dans la propagande militaire américaine... Une fois encore, ce sont eux les plus valeureux et intègres, et chez eux pas question de laisser tomber \\\\\\\"un soldat\\\\\\\" (franchement il y a de quoi rire un grand coup!!!)
Donc au final un peu lourdingue comme film, et surtout très puant de patriotisme pur yankee!

Lire les avis »

Multimédia
En territoire ennemi
Bande-annonce VOST

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus