Scarlet Diva : le test complet du DVD

2000. Réalisé par Asia Argento
Avec Asia Argento, Jean Shepherd et Herbert Fritsch

Édité par CTV International

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 30/12/2001
Critique

Livrée à ses propres démons, Anna Battista (Asia Argento ; La Reine Margot), jeune actrice italienne de renommée internationale, mène de front sa carrière, son désir de passer de l’autre côté de la caméra et sa quête d’amour absolu.

Le premier film de l’actrice Italienne en tant que réalisatrice laisse perplexe… On voit bien que sa volonté a été de faire un film-OVNI tout à fait innovant, qui fait tout pour choquer (sex, drogue, etc..), mais qui en même temps essaye de faire passer de multiples messages apparemment chers à la réalisatrice sur le métier d’actrice, le grand amour, et ainsi de suite..

Tout ceci est agencé de manière assez décousue, et on se perd souvent dans la mise en scène de l’actrice ! Ce film ne vous plaira que si vous cherchez à l’analyser un peu plus que de raison, sans quoi il restera très pauvre au niveau du premier degré. A noter tout de même la superbe interprétation de la réalisatrice dans le rôle principal du film qui, on le voit, prend plaisir à jouer dans sa propre création.

Généralités - 3,5 / 5

Les menus sont animés et sonorisés, certes, mais d’une manière un peu légère par rapport aux autres DVD actuels. Un simple fond avec un effet de verre brisé, et une couleur rouge qui flotte en arrière-plan. On ne peut tout de même pas nier que, même si l’esthétique de ces menus et de la jaquette n’ont pas trop de rapport avec le film, un effort à quand même été fait pour rendre cette édition plutôt agréable à regarder.

Bonus - 2,5 / 5

Pas besoin de vous réserver deux jours de visionnage, les suppléments seront vite survolés ! On voit d’abord les 4 bandes-annonces du film, d’une durée différente (mais au niveau du contenu, ça ne change pas tellement) qui sont là pour remplir de l’espace libre, et on finira (déjà!) avec le making-of en 4 parties pas très longues, qui s’atèle surtout à relater l’évènement autour de la sortie du film, les acteurs, les sens profonds de l’histoire, etc.. Celui-ci aurait parfaitement pu être complété avec un commentaire audio d’Asia Argento, (d’ailleurs, cette option aurait été d’une grande aide pour la compréhension de certaines scènes), mais ce n’est pas le cas.

Image - 3,5 / 5

Force est de constater, dès les premières minutes de diffusion, que le master utilisé n’est pas optimal et que pas mal de problèmes de compression viennent parsemer l’image surtout sur les larges scènes d’extérieur… Un grain omniprésent qui paraît être dû à la caméra DV employée par la réalisatrice, rend l’image souvent floue, ce qui ne nuit tout de même pas trop à la vision du film.

Son - 4,0 / 5

Certes, sur ce DVD, seul une piste 2.0 est disponible en Français, ainsi qu’une piste 5.0 en Italien. Mais, sachant que le film est peu exigeant en effets sonores surpuissants, la carence est, ici, tout à fait acceptable. La piste française reste assez claire et bien dynamique, tandis que la piste Italienne, un peu plus étouffée, remplit son contrat pour tous les fans des versions originales.

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony Wega 16/9 82 cm
  • Pioneer 717
  • Onkyo TX-DS777
  • enceintes front, centre et surround Jamo, caisson de graves Jamo SW410E

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus