Aika - Vol. 1

Aika - Vol. 1 : le test complet du DVD

Aika

1997. Réalisé par Katsuhiko Nishijima

Édité par Dybex

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 09/01/2002
Critique

Des culottes courtes, des culottes et encore des culottes. Et, histoire de varier le sujet, des jupes et des décolletés stratosphériques, et des bagarres où les adversaires féminins tombent toujours dans des positions compromettantes.

Les hormones masculines vont frôler l’overdose dans cette série futuriste où le 98% des personnages sont des filles de rêve, et où les clins d’oeil sont si subtils qu’ils se coupent à l’aide d’une tronçonneuse. « Aika » est en quelque sorte le rêve des otakus qui aiment connaître les dessous des vérités… vestimentaires.

On ferait cependant du tort à « Aika », si on s’arrêtait à son imagerie. Car, derrières ces toons plastiqués, on retrouve un conte d’aventure presque à moitié entre « Waterworld » et « Tomb Raider », dans un futur où la plupart du monde est submergé, et où différentes organisations se disputent la possession d’une matière pour mieux reconstituer le Terre (mais en la détruisant d’abord).

De la sémantique de la transformation, on retiendra que la jeune protagoniste est la porteuse d’une armure biomécanique (le « alternate metal »). Mais la saga se distingue surtout pour son humour coquin, qui ravira le coté « nerd » à l’intérieur de nous tous..

Généralités - 3,5 / 5

Ne vous laissez pas tromper par les visuels de la jaquette : la série est encore plus coquine de ce qu’on le croit (mais dans les limites d’un rating tout public). Plusieurs clins d’oeil dans le packaging et les menus animés. Et si Dynamic prêche un peu la retenue dans la fabrication du disque, elle submerge le spectateur d’une pluie de bonus.

Le DVD (premier d’une série de deux) contient 3 épisodes en VOST (les sous-titres ne sont pas imposés, pour les rares nippophiles parmi l’audience). Signalons le choix de voir les épisodes séparément ou d’un seul coup.

Bonus - 2,0 / 5

Très peu de contenus dans ce DVD. En fait, les suppléments se réduisent à… une avalanche de bandes-annonces (12 en tout !) des titres à venir de l’éditeur - de « FLCL » à « Utena ». Chaque film-annonce est musical, avec des éventuels écrans de caption localisés en français.

Image - 5,0 / 5

Excellente ! Il n’y a rien à dire, les ralentis, les arrêts sur image ou les captures d’écran ne vont pas traîner parmi les fans… Dynamic pousse le débit vidéo tout en haut de l’échelle, et offre une netteté et un rendu des couleurs qui situe de disque parmi les Tops de l’animation.

Son - 3,5 / 5

Seul l’audio japonais en 2.0 est présent sur le disque. Si la séparation des voies est de bonne facture, le DVD aurait fait des étincelles avec une B.O. plus pêchue, et surtout davantage de dynamique..

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony WEGA 16/9 82 cm
  • Sony PlayStation 2
  • Denon AVR-1801
  • enceintes frontales, centre et surround Davis Odyssée

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus