Simetierre : le test complet du DVD

Pet Sematary

1989. Réalisé par Mary Lambert
Avec Dale Midkiff, Fred Gwynne et Denise Crosby

Édité par Paramount Pictures

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 16/10/2002
Critique

Attention, ne les enterrez pas en terre impie, ils peuvent revenir…

Tiré du roman du même nom, « Simetierre » reste l’une des adaptations cinéma les plus inquiétantes et hémoglobiniques d’un livre de Stephen King. Ce film et sa réalisatrice n’ont plus beaucoup fait parler d’eux depuis la sortie en salles, ce qui offre à « Simetierre » une nouvelle virginité de circonstance.

Le « Pet Sematary » du titre est un cimetière d’animaux. Mais ce qui compte se trouve bien à son arrière, sur une terre indienne non consacrée, qui aurait le pouvoir de ramener les chers disparus à la vie. Depuis le début de l’histoire, on plonge tête basse dans une ambiance de non-lieu, à mi-chemin entre la vie et la mort.

Pendant un voyage de mère et enfants, le chat gris de la famille est retrouvé sur le bord de la route de campagne, écrasé par un camion. Effrayé à l’idée du trauma qu’il pourrait causer à sa fille, le père décide de l’enterrer là où il ne le faudrait pas. Et le chat revient - si on peut appeler chat une horreur puante de poils gris et de griffes. Mais un jour, l’enfant de deux ans est happé à son tour par un camion. On peut imaginer la suite..

Un film de revenants pas tout à fait comme les autres. Stephen King donne une conscience et une âme malfaisante aux créatures de l’au-delà, et Mary Lambert sait bien capturer ce non-lieu de l’effroi. Si vous pensez qu’un horror film doit rester dans les limites « safe » d’un Scream, « Simetierre » mettra vos nerfs à dure épreuve par sa cruauté et ses effets gore très réalistes.

Signalons que l’actrice principale est Denise Crosby (qui passa la saison 1 de Star Trek TNG à bord de l’Entreprise) et que le producteur du film est le teammate d’un certain George Romero…

Généralités - 2,0 / 5

Paramount a parfois le don de caresser la bête dans le sens du poil… pour mieux les hérisser quelques instants après.

D’un point de vue technique, ses encodages vidéo et audio sont souvent parmi les meilleurs de la Zone 2, avec parfois des bitrates science-fictionnesques. Et pensez au nombre de sous- titres disponibles - 24 en tout sur ce DVD !

Mais « Simetierre » - comme bon nombre de ses confrères - est un digne représentant de la politique « service minimum » de l’éditeur : interactivité quasi inexistante, remasterisation 5.1 uniquement pour la VO, et quant aux bonus, hum…

Bonus - 0,0 / 5

Zero, zilch, nada !!!

Image - 4,0 / 5

Les choses semblent mal commencer. Mais heureusement il s’agit juste du jingle de l’éditeur - toujours le même - d’une qualité d’outre-tombe. Le film lui-même est de toute autre envergure. Même si l’état de la copie n’est pas toujours « pristine-perfect », et si le film n’a visiblement pas eu droit à des restaurations, Paramount livre encore une fois une image fluide et riche en détails. Le surplus d’octets alloué au bitrate élargit la profondeur du cadre. Les couleurs et les contrastes bien en ligne avec l’atmosphère creepy de l’histoire.

Son - 4,5 / 5

La VO 5.1 est fabuleuse. Les effets et les bruitages ont été parfaitement redistribués sur toutes les sources des diffusions, avec une forte présence dynamique. Si on met l’ampli à fond et on éteint les lumières, c’est la crise cardiaque assurée !

Même si elle maintient une certaine clarté, la VF Surround ne peut en aucun cas rivaliser avec la richesse de la VO. Faites- vous plaisir et choisissez cette dernière.

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony WEGA 16/9 82 cm
  • Sony 300
  • Denon AVR-1801
  • enceintes frontales, centre et surround Davis Odyssée

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus