Mon oncle

Mon oncle : le test complet du DVD

1958. Réalisé par Jacques Tati
Avec Jacques Tati, Jean-Pierre Zola et Adrienne Servantie

Édité par Opening

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 30/05/2001
Critique

Deuxième apparition à l’écran de M. Hulot, et troisième chef- d’oeuvre d’affilé de Jacques Tati, « Mon oncle » se solda par une consécration hollywoodienne : Oscar du meilleur film étranger 1959.

Comédie de situations, plus que de mots, ce film oppose la bourgeoisie sacrifiant tout au modernisme (aujourd’hui on dirait high-tech) et un monde plus prolétaire, voire campagnard, et sa douceur de vivre.

D’un côté, des maisons grises, symetriques, alignées comme des parpins, peuplée seulement par des bruits (les talons y claquent comme dans un entrepôt vide), leurs habitants, les Arpel, y sont soumis aux contraintes du progrès. Ils doivent faire attention à bien suivre les indications, les modes d’emploi, le traçage des routes qui les mènent de la maison au travail et du travail à la maison, d’ailleurs, une fois à la maison, monsieur s’assoit sur des chaises en métal, copies conformes de celles qu’il emploie au travail. L’effort humain y est remplacé par le confort machine, les robots font tout dans la vie de ces gens, à part penser à leur place, sujet que développera Stanley Kubrick, dix ans plus tard avec son 2001 : l’odyssée de l’espace.

De l’autre côté, M. Hulot habite une rue pleine de musique, de couleur et de gens qui braillent et s’esclaffent. Il vit dans une petite maison perchée au sommet d’un vieil immeuble, il se déplace sur un vieux Solex pétaradant, toujours suivi de chiens errants.

Le soir, il va chercher son neveu Gérard Arpel et le raccompagne chez lui en passant par les chemins de traverse : le terrain vague et les autres mômes sont pour l’enfant l’occasion de s’évader de cette vie trop agencée que lui prévoient ses parents.

Mais, en filmant les villas modernes, avec souvent au premier plan les murs éffondrés (chemins ouverts sur la rue de M. Hulot), Tati filme aussi les ruines d’un mode de vie en voie de disparition sur lequel se bâtit la vie moderne. Ce film est le constat d’un temps enfuit. La petite fille à tresses du début, n’est-elle pas une femme à la fin ?

Le film aujourd’hui n’a rien perdu de son humour, la satire de certains parvenus est toujours aussi vraie, mais c’est avant tout le temoignage du génie de Jacques Tati.

Généralités - 5,0 / 5

La jaquette, plutôt réussie, aurait dû bénéficier du logo « collection Jacques Tati » : rendont à ce génie la place qu’il mérite, celle d’un réalisateur incontournable. L’affiche du film à été réalisée par un autre grand génie du comique burlesque français : Pierre Etaix. Une animation de M. Hulot nous accueille à l’entrée du menu, accompagné d’un court extrait de la musique du film. Viennent ensuite les selections des différentes pages, fond fixe sans musique. Mais les sous-sections ont leur propre design, très en phase avec l’esprit du film. A ce titre, le chapitrage est une réussite.

Bonus - 3,0 / 5

Sur les trois Tati parus à ce jour, « Mon oncle » est le moins bien loti. Critiques succintes et ditirambiques, filmographie exhaustive de Jacques Tati (où aucune mention n’est faite de son statut : acteur ou réalisateur ?), et enfin une bande- annonce.

On aurait aimé quelques notes de production, la remise de l’oscar du meilleur film étranger. Faisons preuve d’indulgence, au regard de la richesse des deux autres Tati (Jour de fête, Les Vacances de M. Hulot) l’ensemble de la collection est assez riche pour que la note ne soit pas trop sévère sur celui-ci.

Image - 4,0 / 5

De belles images, une bonne restitution sans problème de compression. En revanche, et c’est là son seul défaut, des blancs trop lumineux : ils semblent avoir été brulés lors du passage en vidéo.

Son - 5,0 / 5

« Mon oncle » n’est ni un film parlants, ni un film muet. C’est un film sonore. Tati retravaillait énormément ses bandes-son en studio pour obtenir l’effet escompté, et ce DVD lui rend honneur en restituant fidèlement chaque son avec précision.

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Samsung 16/9 70 cm
  • Sharp DV-560S
  • JVC AX-V6 Pro-Logic
  • Enceintes frontales Thomson, Surround Sony
Note du disque
Avis
Multimédia
Mon oncle
Bande-annonce VF

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus