Minority Report (2002) : le test complet du Blu-ray

Combo Blu-ray + DVD - Édition Limitée boîtier SteelBook

Réalisé par Steven Spielberg
Avec Tom Cruise, Colin Farrell et Samantha Morton

Édité par 20th Century Fox

Voir la fiche technique

Critique

Étiqueté réalisateur fantastique pendant des années avant de commencer à verser dans d’autres genres (guerre, drame, comédie romantique, politique…) Steven Spielberg n’a finalement que peu mis les pieds dans la science-fiction futuriste, l’anticipation des romans à la Carl Sagan, Philip K. Dick.

C’est justement une adaptation de Philip K. Dick (mondialement connu pour être l’auteur du roman qui a inspiré Blade Runner) qui sert de noyau à Minority Report.

Et c’est juste après le projet avorté de Stanley Kubrick (Artificial Intelligence) que Spielberg s’attaque donc de nouveau à une vision personnelle de ce que le futur nous réserve.

Véhicules auto-pilotés, surveillance rétinienne permanente qui permet entre autres de submerger le passant de publicités personnalisées, armes d’un autre genre et surtout, l’unité précrime qui permet d’arrêter un futur criminel avant même que le crime soit commis.

À manipuler le temps et l’espace, on le sait, on dérape facilement et la « machine » montre vite une faille… d’où courses poursuites, suspense et scènes d’actions enrichies en effets spéciaux.

Steven Spielberg semble bien s’amuser avec tous ces jouets technologiques mais s’est endormi sur le scénario au passage…

Incohérences à la pelle, scènes chocs qui s’enchaînent sans se soucier d’un lien entre elles, pathos peu crédible interprété par un Tom Cruise qui gère deux expressions… l’efficacité légendaire du réalisateur dont on dit qu’il termine tous ses tournages en avance sur le planning, aurait peut-être gagné à faire des heures supplémentaires pour peaufiner un film au message potentiellement grinçant mais qui se noie dans les images des synthèses et les dialogues peu inspirés.

K. Dick n’est pas facile à adapter, certes. Mais en édulcorant son texte, Spielberg ne livre au final qu’un film fluorescent, lisse et trop rapide qui laisse sur sa faim…

Généralités - 4,5 / 5

Boîtier SteelBook au verni mat qui accueille en prime le DVD du film dans une pochette carton indépendante. Menus très soignés et hi-tech mais presque insuffisants en ce qui concerne la navigation dans les très nombreux bonus. Le changement de langue ou de sous-titre en cours de film fait apparaître le nom de la langue. Un travail éditorial conséquent qui donne encore à voir ce dont le Blu-ray Disc est capable.

Bonus - 4,5 / 5

Produits par Laurent Bouzereau, le Mr bonus d’Hollywood et surtout collaborateur de longue date de Steven Spielberg, les bonus de cette édition sont plus que complets !

Tous les aspects du film sont abordés, que ce soit avec les nouveaux bonus montés pour cette édition Blu-ray ou avec les bonus de l’édition DVD de 2002 que l’on retrouve ici en intégralité et gonflés en HD s’il-vous-plaît !

Le morceau de choix est l’interview interactive de Steven Spielberg (enregistrée au moment de la sortie du film en salles) qui permet en cours de route de sauter vers des modules en rapport avec les sujets abordés par le réalisateur. Attention toutefois, ces modules ne sont ni plus ni moins que des bonus ou extraits de bonus que vous retrouverez individuellement dans le reste des suppléments.

Image - 4,5 / 5

Fabuleux transfert HD supervisé par Spielberg lui-même. La définition est superbe, les lumières sont éclatantes, les scènes d’action hyper lisibles… Pas d’artefact de compression à l’horizon… on se régale !

Son - 4,5 / 5

Rien à redire non plus sur la piste VO en DTS-HD MA 5.1 qui assure le spectacle presque à elle toute seule. Une sacrée pêche et des effets sonores étonnants qui partagent la scène sonore avec la musique « hitchcockienne » de John Williams.

Comme d’habitude, la VF n’a pas droit au traitement HD et devra se « contenter » d’une piste DTS « classique » qui permettra quand même d’empêcher les voisins de dormir, mais avec des dialogues bien moins percutants qu’en VO.

Configuration de test
  • Vidéo projecteur Toshiba TDP-MT700
  • Sony PlayStation 3
  • Ampli Denon AVR 2807
  • Kit enceintes/caisson Morel Nova (configuration 7.1)
  • Diagonale image 302 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

3,8
5
9
4
3
3
3
2
0
1
3

Je donne mon avis !

Avatar
ouioui
Le 15 février 2015
Pas de commentaire.
Avatar
JCL83
Le 24 décembre 2010
Ne devrait etre vendu que dans les pays anglophones!!!!
Domage avec un son HD, j'aurais bien acheté, remarque du coup je fais des economies!!!
Avatar
Stéphane Leblanc
Le 4 mai 2010
Pas de commentaire.

Lire tous les avis »

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus