Game of Thrones (Le Trône de Fer) - Saison 4 (2014) : le test complet du Blu-ray

Game of Thrones

Blu-ray + Copie digitale

Réalisé par D.B. Weiss
Avec Peter Dinklage, Nikolaj Coster-Waldau et Lena Headey

Édité par HBO

Voir la fiche technique

Critique

Game of Thrones saison 4

L’emprise des Lannister sur le Trône de fer est désormais totale, après le massacre des Noces Pourpres, qui a vu la mort de nombreux partisans du camp Stark et de fait brisé le soulèvement du Nord. Alors que Stannis Baratheon poursuit la reconstruction de son armée à Peyredragon, un danger imminent arrive du Sud, en la personne d’Oberyn Martell. Ce dernier, arrivé à Port-Réal pour le mariage du roi Joffrey et de sa fiancée Margaery Tyrell, est habité par un désir de vengeance. Au Nord, la Garde de Nuit, affaiblie, semble dépassée par l’avancée de l’armée des Sauvageons de Mance Rayder, elle-même poursuivie par un ennemi plus redoutable : les Marcheurs Blancs. À l’Est, Daenerys Targaryen, accompagnée de ses trois dragons et de son armée d’Immaculés, s’apprête à libérer la ville de Meereen, qui pourrait lui fournir assez de navires pour gagner Westeros et ainsi réclamer le Trône de Fer.

Game of Thrones saison 4

La mort en héritage

Dans Game of Thrones saison 4, le « game » ne consiste plus seulement à savoir qui va mourir, mais aussi comment : poison, carreau d’arbalète dans le buffet, tête écrasée à mains nues telle une pastèque, flèche dans le cou, trucidé par un zombie, vol plané vers les rochers depuis plusieurs centaines de mètres de hauteur… une préférence ?

De saison en saison, le casting de Game of Thrones continuent donc de s’allonger autant qu’il s’épure avec une valse de personnages qui donnent parfois le tournis et ce, cette fois-ci en début même de saison (encore un mariage qui tourne au vinaigre…).

La trame de la série qui s’éloigne à certains endroits de plus en plus de celle des livres, fait que certains personnages disparaissent prématurément. Et d’après les dernières déclarations des producteurs, ce sera encore pire dans la saison 5 qui aura son lot de morts « inattendues ».

Tout ceci ferait presque oublier les qualités narratives des trames familiales, amoureuses ou politiques de la série, soutenues par des acteurs qui restent épargnés par la grande faucheuse, Peter Dinklage, Emilia Clarke, Lena Headey et Kit Harington en tête, ou même Sophie Turner dont le personnage va enfin sortir de son carcan de nunuche et prendre un tournant qui promet de belles revanches.

Il convient également de souligner la présence hautement charismatique d’Oberyn Martell, personnage haut en couleurs et en paroles, interprété par un Pedro Pascal impeccable (vu dans The Mentalist - Saison 6).

Les décors naturels, les effets spéciaux, la musique de Ramin Djawadi toujours aussi prenante, et de façon générale, le souci du détail de chaque épisode continuent d’emballer Game of Thrones dans une production qui plane décidément au-dessus du panier.

La saison 5 approche de sa diffusion, la saison 6 est déjà signée et une 7ème semble en pourparlers, faites vos jeux, rien ne va plus…

Game of Thrones saison 4

Généralités - 4,0 / 5

Est-ce que Warner s’endort sur ses lauriers ? On peut, en tous cas, constater un légère baisse de qualité éditoriale avec cette saison 4 de Game of Thrones. Pour commencer, le packaging, à nouveau vêtu de noir, repasse au tout carton avec le gaufrage du corbeau à 3 yeux qui orne le surétui. Le boîtier Blu-ray à intercalaires est une nouvelle fois glissé dans un fourreau en carton épais portant sobrement la mention Valar Morghulis (Tout homme doit mourir). La face intérieure de la jaquette accueille la liste des épisodes et un court résumé pour chacun. Le traditionnel livret-poster n’est plus non plus de la partie cette fois.

Côté menus, pas de changement avec une navigation « totale » sur chaque disque qui décrit ce qui se trouve sur l’ensemble des 4 disques, ce qui peut rester perturbant.

La quantité de bonus baisse un peu, mais la qualité technique reste similaire côté son et image.

Pour la première fois avec cette série, les copies digitales de tous les épisodes sont offertes au format UltraViolet grace au code inscrit sur le leaflet inséré.

Game of Thrones saison 4

Bonus - 4,0 / 5

Presque 13h de suppléments en comptant les commentaires audio… joli score, on ne s’ennuie toujours pas une fois les épisodes visionnés, mais cette partie est en baisse par rapport à la saison précédente.

Les commentaires audio, encore nombreux (11) ne sont toujours pas sous-titrés, ce qui reste incompréhensible étant donné que TOUS les autres bonus sont soit sous-titrés, soit traduits en français. C’est forcément dommage pour les non-anglophones qui ratent ainsi près de 10 heures d’informations inédites, d’anecdotes passionnantes ou de témoignages amusants provenant aussi bien des acteurs que de l’équipe de production ou même des personnes en charge de postes clés comme les effets spéciaux, les décors ou les costumes. Un passage obligé et une mine d’or pour les fans qui maîtrisent la langue de Shakespeare.

Le guide de l’épisode continue de se mettre à jour avec les événements des précédentes saisons. Les éléments se débloquent au cours du visionnage des épisodes pour éviter les spoilers en cours de saison. Les fiches textes sont entièrement localisées et les modules vidéo sont sous-titrés et tirés du bonus « Histoires et traditions » du disque 4. On retrouve bien évidemment cette fonction tout au long des 10 épisodes de la saison.

Le reste des bonus est séparé en deux parties sur les disques 1 et 4.

Le disque 1 démarre avec « Politique et pouvoir », un résumé de la saison 3 toujours utile car il se passe tout de même un an entre deux sorties de DVD et Blu-ray de la série pour ceux qui n’ont pas la chance de suivre la diffusion autrement. L’équipe de la série participe à ce résumé et certains acteurs font le point sur le positionnement de leur personnage. En 25 minutes, on reprend conscience du gigantisme de l’intrigue globale.

« Les bâtards de Westeros » braque ses projecteurs (les producteurs et l’auteur) sur la position des bâtards dans les sociétés de Westeros. Un regard intéressant, porteur d’informations synthétiques.

« Nouveaux personnages et lieux » avec son titre très explicite, présente les « nouveautés » de la saison 3 en terme de personnages et cultures, et permet une fois de plus de prendre la mesure de la richesse de cet univers en perpétuelle expansion. Un peu court peut-être.

Game of Thrones saison 4

Le disque 4 prend la suite avec l’inévitable making of de l’épisode 9 et sa prodigieuse bataille de chaque côté du grand mur de glace. Logistique étourdissante et moyens encore une fois considérables pour une série télé sont ici exposés par différents membres de l’équipe de la série dont Neil Marshall qui réalise cette épisode et avait également réalisé « La Néra » (« Blackwater ») le mémorable épisode 9 de la saison 2.

Dans « Les morts : table ronde », Bryan Cogman, l’un des 4 scénaristes de cette saison de Game of Thrones, s’assoit avec quelques membres du casting qui ne seront manifestement pas dans la saison 5… Souvenirs de tournage et façon d’apprendre leur mort dans la série sont échangés. Sympathique et rafraichissant de découvrir les acteurs en dehors de leurs personnages.

« Histoires et tradition » est l’un des bonus récurrents de la série qui va d’ailleurs au-delà de la narration des épisodes et pioche des informations dans la mythologie établie par George R.R. Martin dans ses livres. Bien évidemment, les spoilers sont limités à la saison en cours et il vaut mieux avoir vu la saison entière avant de s’y plonger. 16 lieux, personnages, créatures, objets, événements ou cultures y sont abordés via un module d’animation de 2 à 5 minutes chacun. Un bonus riche et passionnant pour les plus curieux.

Soit la production de cette série est diablement bien préparée soit on nous cache des choses, mais il est remarquable de noter le peu de scènes coupées qui atterrissent dans les bonus. Ici seules deux très courtes scènes sont proposées. Elles n’apportent pas grand chose, mais peuvent ajouter du contexte aux personnages de Shae et Daenerys.

Le ton de la série a beau laisser peu de place à l’humour, il n’empêche que les acteurs peuvent ici et là faire quelques faux pas ou même péter un plomb. De quoi alimenter le premier bêtisier proposé par cette série, forcément trop court avec ses deux minutes de dérapages.

Game of Thrones saison 4

Image - 5,0 / 5

Avec seulement 4 disques cette saison, le premier réflexe est de craindre pour l’encodage des épisodes. Mais c’est surtout la quantité légèrement réduite de bonus qui a permis d’économiser une galette. Les épisodes sont toujours au maximum de 3 par disque comme sur les 3 saisons précédentes. Le résultat reste donc au même niveau avec une restitution parfaite de la captation numérique des épisodes. L’encodage AVC continue de faire des merveilles et aucun artefact ne vient gâcher le spectacle d’une photographie toujours impeccable et de la multitude de détails dont regorgent les décors, costumes et même les visages des acteurs.

Game of Thrones saison 4

Son - 4,5 / 5

Le « simple » DTS standard reste l’encodage choisi par Warner pour la piste française des Blu-ray de cette série. Le verdict de la comparaison avec la VOST en DTS-HD Master Audio qui profite bien évidemment du mixage initial est sans appel. La différence de profondeur se fera surtout sentir dans les scènes chargées d’action ou d’effets en tous genres telles la bataille du Mur ou celles avec les dragons, mais même dans des scènes plus intimistes où les ambiances semblent plus naturelles et moins projetées sur le spectateur. De façon générale tout au long de la saison, la VF est plus brutale que la VOST, avec des dialogues toujours plus en avant et un rendu plus sec. La VOST, elle, reste un modèle du genre, riche, dynamique et profonde.

Game of Thrones saison 4

Crédits images : © HBO

Configuration de test
  • Vidéo projecteur Toshiba TDP-MT700
  • Sony PlayStation 3
  • Ampli Denon AVR 2807
  • Kit enceintes/caisson Morel Nova (configuration 7.1)
  • Diagonale image 302 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

4,3
5
1
4
3
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
ouioui
Le 19 mars 2016
Pas de commentaire.
Avatar
Philippe Gautreau
Le 6 mars 2015
Un casting hors pair, des décors et des paysages fantastiques, des effets spéciaux époustouflants, une musique vraiment originale… Difficile de ne pas tomber sous le charme étrange de cette série pleine de feu et de sang !
Avatar
Stéphane Leblanc
Le 6 mars 2015
Nouvelle saison, nouveaux personnages, nouveaux morts... mais toujours le même plaisir face à Game of Thrones dont la qualité ne faiblit pas dans le temps !

Lire tous les avis »

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus