Pierre Desproges - L'indispensable encyclopédie de Monsieur Cyclopède (1982) : le test complet du DVD

Réalisé par Jean-Louis Fournier
Avec Pierre Desproges, Dominique Valadié et Hito Jeaulmes

Édité par Studiocanal

Voir la fiche technique

Critique

On a tendance à croire (faut vraiment être inculte) que l’humour non-sensique à toujours été l’appanage des anglais qui, avec les Monty Python, avaient en effet de quoi nous faire rire à luette déployée.

Et les Shadocks alors ?! Non mais c’est vrai quoi ! Et Desproges alors ?! Oui Monsieur, oui Madame, dès 1982, ce bon (pour ne pas dire excellent) Pierre Desproges avait réussi (on ne sais pas trop comment) à s’installer dans ce qui allait s’appeler plus tard une case « d’access prime-time » sur FR3 (oui les jeunes, il fut un temps où France 3 s’appelait FR3 et où l’idole des jeunes était Dorothée et non Shakira) pour y débiter des conneries à peine plus grosses que lui pour faire sourire les 3 téléspectateurs de l’époque qui comprenait cet humour.

Ca s’appelait « La minute nécessaire de Monsieur Cyclopède », c’était bête comme des pieds de chaise et c’est présentement à mourir de rire tellement c’est bête comme des pieds de chaise.

Grâce à l’INA et à Canal+, ces minutes (qui duraient, ô publicité mensongère, plutôt une minute et demi) nécessaires survivent au temps et à l’usure des cerveaux lavés plus blanc que blanc par des chaînes publiques dont nous tairons le nom de TF1, et viennent encore nous titiller les neurones à rigolade.

On pourra donc encore apprendre à faire décoller une alsacienne, jouer à colin-maillard avec un aveugle, maîtriser un escargot forcené ou même euthanasier un kamikaze… étonnant, non !?

Technique - 8 / 10

Passons sur la qualité des images et du son qui ont forcément l’âge de leurs artères sans pour autant nous escagasser la rétine à cause d’une trop forte dose de distortion et autres parasites.

Ah le beau packaging que voilà ! Un digibook d’une nouvelle race qui empile deux DVD l’un sur l’autre grâce à un ingénieux système d’encastrement que les américains nous envient (à moins qu’ils en soient les inventeurs) et qui propose un livret (malheureusement indécrottable de son support) richement illustré de photos, anecdotes et même manuscrits des fameuses minutes.

La deuxième galette propose 22 épisodes (dans un état qui frôle « l’à peu près » des « Bons conseils du professeur Corbiniou » qui sévissait (le pire c’est que je m’en rappelle, en particulier le sketch des macaronis farcis au boulet… pardon au poulet) chez Casimir ! Un trésor pour les Desprogeophiles post-trentenaires, les autres étant incapables de s’émouvoir à la simple évocation du nom du monstre gentil, orange à pois de surcroît et du professeur Corbiniou, ancêtre pipi-caca de Monsieur Cyclopède.

Configuration de test
  • Vidéo projecteur Toshiba TDP-MT700
  • Sony PlayStation 3
  • Ampli Denon AVR 2807
  • Kit enceintes/caisson Morel Nova (configuration 7.1)
  • Diagonale image 302 cm
Note du disque
8 / 10
Avis

Moyenne

5,0
5
1
4
0
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Stéphane Leblanc
Le 24 novembre 2010
Pas de commentaire.

Lire les avis »

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus