Le Petit Poucet (2001) : le test complet du DVD

Réalisé par Olivier Dahan
Avec Nils Hugon, Romane Bohringer et Élodie Bouchez

Édité par Studiocanal

Voir la fiche technique

Critique

Ne me dites pas que vous ne connaissez pas l’histoire du petit Poucet ! Si c’est le cas, faites un procès à vos parents pour ne pas vous avoir lu au moins une fois ce conte de Perrault mêlant conte de fée, aventure, frisson et poésie…
Pour résumé, le petit Poucet est le dernier d’une famille de 5 frères vivant à peu près paisiblement avec leur parents paysans jusqu’à ce qu’un concours de circonstance amène les parents à décider d’abandonner leurs enfants dans la forêt.
Mais la veille au soir, le petit Poucet avait tout entendu, et avant de partir il charge son sac de petits cailloux blancs qu’il sème sur la route afin de pouvoir retrouver le chemin de la maison.
Entre temps les parents reçoivent quelques pièces de la Reine et les enfants revenus, tout le monde se réjouit. Mais de nouveau, la famine frappe et la décision est prise à nouveau d’abandonner les enfants dans les bois…
La suite ? Aventures, loups, ogre, bottes de 7 lieux…

Cette adaptation du conte de Perrault est vraiment étonnante et façonnée avec grand soin par Olivier Dahan, visiblement très inspiré.
Les décors sont somptueux, la musique envoutante, les personnages forts et cet ensemble est tout à fait emballant et se découvre comme un livre aux pages chargés d’images féériques. Les enfants découvriront le conte de Perrault de façon spectaculaire tandis que les plus grands se souviendrons très vite des frissons ressentis étant enfant par la peur des loups et de l’ogre mangeur d’enfants.
Un très agréable voyage au pays des contes mené par un réalisateur qui n’a pas cherché à épater la galerie mais plutôt à enchanter l’audience.

Généralités - 5,0 / 5

Un très beau packaging façon vieux livre et imitation cuir (à la manière du Pacte des loups. Il abrite les deux DVD, le livret du conte et un CD-rom détaillé ci-dessous dans la partie « suppléments ». La présentation des menus est somptueuse et reprend toute l’ambiance, l’univers et la musique du film.
Sérigraphies sur les disques. Parfait.

Bonus - 4,5 / 5

1er DVD :
3 commentaires audio
Ca fait pas un peu beaucoup ? Car si celui d’Olivier Dahan rempli sa mission d’information, ceux des enfants sont plus portés sur les anecdotes. Mais il faut tout de même avoir envie et surtout avoir le temps de visionner le film 4 fois…

Le 2ème DVD qui concentre tous les bonus est vraiment très bien fourni et séparé en deux parties : « Il était une fois Poucet » et « Au delà du conte ».
Répartis entre ces deux parties, on trouve :
2 storyboards de Régis Loisel
128 vignette par le dessinateur de « Peter Pan » et de la « Quète de l’oiseau du temps », collector pour les fans.

4 galeries de dessins
Régis Loisel est ici encore à l’honneur avec 7 dessins préparatoires, suivis les dessins de Marc Latil, Gilles Cornu et Stan & Vince pour les décors, ambiances et accessoires. De très belles illustrations.

3 galeries photos
21 photos par Romane Bohringer, 57 par Alex Lamarque (directeur photo) et 33 par Christine Chabrol (photographe).

Charles Perrault
Pour en savoir plus sur le véritable « père » du Petit Poucet.

8 filmographies
Le réalisateur et les acteurs.

Making of
Contrairement à beaucoup trop de making of, celui-ci est un vrai making of qui montre vraiment l’envers du décor et le travail titanesque que peut représenter un tel film. Pas de bla-bla, pas d’interviews plates, rien que de l’instructif.

8 scènes coupées
Très intéressantes, surtout les deux scènes de rêves avec les marionnettes à fils. Petit bémol, la présentation d’Oliver Dahan qui empiète sur les dialogues des scènes.
Joe Hisaishi au travail
4 minutes de musique du film sur des images de Joe Hisaishi effectivement au travail avec un petit texte biographique qui se déroule en bas de l’image. Pour en savoir plus sur le compositeur attitré de Takeshi Kitano et de Hayao Miyazaki.

Matte-paintings de Jean-Marie Vivès
Le matte-painting est une peinture numérique (anciennement sur verre) qui permet de compléter ou agrandir un décor qui aurait coûté beaucou plus cher si il avait dû être fabriqué réellement. Tout l’art consiste alors à intégrer un bout de prise de vue réelle avec ce faux décor sans que l’on voit la superposition. Ces petintures doivent donc être d’une grande précision et d’un grand réalisme. Vous admirerez ici le travail grâce à des photos avant/après.

Gravure de Gustave Doré
10 gravures qui illustre le conte du Petit Poucet. Etonnante par leur précision et leur vie.

Interview de Jean-Pierre Dionnet
Le Monsieur Cinéma de Canal+ nous explique dans une interview très décontractée comment il s’est retrouvé producteur du film.

Pour les bonus cachés qui abritent un aperçu de l’enregistrement du commentaire audio des enfants, une bande-promo du film et les crédits du DVD, nous attendrons la sortie du DVD pour vous en révéler les emplacements.

Le CD-rom/audio contient les éléments suivants :
le conte racontée par Romane Bohringer
Il s’agit en fait du scénario du film (donc pas le conte d’origine). Seule piste audio de ce CD, vous y accéderez par le menu du CD-Rom ou sur votre platine disque habituelle. L’histoire est à écouter ou à suivre sur le livret en tournant les pages au son des clochettes. Illustré par les sons et musiques du film, les enfants devraient y prendre goût et se le passer en boucle tous les soirs.
4 jeux vidéo « Petit Poucet »
Le Taquin est un jeu où il faut reconstituer des photos du film (3 niveaux de difficulté), le Labyrinthe vous propose dans 2 décors différents de trouver un personnage ou un objet puis la sortie, la Torche est un jeu où tout l’écran est noir à l’exception de la zone de votre torche qui vous servira à retrouver les frères du Petit Poucet et les Paires est un jeu de mémoire où il faut reconstituer des paires de photos identiques (3 niveaux de difficulté). Simples et amusants, les enfants prendront plaisir à jouer avec l’univers du Petit Poucet.
Fonds d’écran
5 photos du film.
Eléments du film
Si votre PC abrite le plug-in QuickTime VR, vous pourrez tourner autour de la maison du Petit Poucet et du masque de l’Ogre.
Images et dessins imprimables
4 feuilles de cartes d’invitation, 4 dessins originaux de Régis Loisel, 2 feuilles de papier à entête. Les dessins de Loisel seront très prisés par les collectionneur et les fans de l’auteur de BD.
Economiseur d’écran
Un classique diaporama.
Tous ces éléments sont accessibles par un menu très sympathique où les accès ne sont pas toujours très clairement indiqués. Il vous suffit alors de cliquer sur Rose et Poucet ou sur les mots « Petit Poucet » pour voir apparaître plus clairement les éléments cliquer.
Pour les petits malins, les éléments imprimables et autres économiseur sont dans le répertoire datamedias du CD-Rom pour une taille totale de 22 Mo.

Image - 5,0 / 5

Ahh le DVD ! Qu’est-ce que feraient certains films sans ce support ? Parce que même si c’est un conte, l’ambiance est plutôt à la forêt sombre et brumeuse. Et là, sans un travail minutieux, bonjour les pixels ! Et bien aucune inquiétude à avoir ici. Il suffit de jeter un oeil au débit vidéo pour se rendre compte que le travail a été fait avec un oeil grand ouvert sur la nature des images à encoder. Les contrastes sont impeccables et la finesse est au rendez-vous.

Son - 4,5 / 5

DTS plein débit ! Et franchement, à côté, la piste Dolby Digital fait bien pâle figure. En DTS, tout n’est que finesse, richesse et largeur de restitution. Des effets mesurés, une musique mixée à merveille et des basses juste ce qu’il faut là où il faut. Une merveille !

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony 16/9 70 cm
  • Pioneer 626
  • Yamaha RX-V393RDS
  • kit enceintes & caisson Yamaha NSP-300

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus