Tu mourras à 20 ans (2019) : le test complet du DVD

You Will Die at 20

Réalisé par Amjad Abu Alala
Avec Islam Mubarak, Mustafa Shehata et Moatasem Rashed

Édité par Pyramide Vidéo

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 13/10/2020
Critique

Une fable sur les méfaits du conditionnement par la religion. Une rareté : le cinéma a été interdit pendant 30 ans au Soudan, d’où nous vient ce film.

Tu mourras à 20 ans

Muzamil vient de naître dans la province aride de l’Aljazira, au Soudan quand le cheikh du village annonce à ses parents qu’il mourra à 20 ans. Le père ne supporte pas la nouvelle : il s’enfuit à Khartoum. Sakina, la mère, élève Muzamil à l’écart des autres, pour s’assurer qu’il gardera une âme pure jusqu’au jour de sa mort prochaine. Muzamil va avoir 20 ans : il est désespéré d’apprendre les fiançailles de Naima, la jeune fille à laquelle il n’a jamais osé dire qu’il l’aimait…

Tu mourras à 20 ans (titre international : You Will Die at 20), sorti en 2019, est le premier long métrage du Soudanais Amjad Abu Alala. Coproduit entre l’Égypte, la France, la Norvège, l’Allemagne, le Qatar et le Soudan, c’est une rareté, le septième ou le huitième film soudanais de fiction, selon le réalisateur.

Tu mourras à 20 ans, adapté d’une nouvelle publiée en 2014 par l’écrivain soudanais Hammour Ziada (traduite en anglais sous le titre Sleeping at the Foot of the Mountain), a été salué à la Biennale de Venise par le Prix Luigi de Laurentiis, récompense d’un premier film.

Tu mourras à 20 ans

Le film souligne le poids de la tradition, le carcan de la religion imposée, l’enfermement auquel elles condamnent l’individu. Muzamil est isolé de tous par sa mère. Persuadée que la prophétie du cheikh ne peut que se réaliser, Sakina cloître son fils qu’elle autorise seulement à suivre un enseignement religieux, pour que son âme reste pure au terme de sa courte vie, ce qui l’ostracise et l’expose aux brimades des enfants de son âge qui l’appellent « le fils de la mort ». Muzamil fait pourtant la fierté de sa mère en étant le premier du village à pouvoir réciter le Coran selon deux versions transmises, celle de Hafs, la plus répandue dans le monde musulman, et celle de Al-Duri en usage au Soudan et en Afrique de l’Ouest.

Tu mourras à 20 ans est une fable sur la destinée et le libre-arbitre. Muzamil fait la rencontre fortuite de Sulaiman. Ce vieux marginal l’aide, notamment en lui projetant des films, à sortir d’un confinement qui l’a conduit au désespoir quand Naima, la jeune fille qu’il aime, lassée de ses atermoiements, se fiance à un autre. La fin du film, si elle reste ouverte, laisse fortement présumer que Muzamil va enfin ouvrir les yeux sur le monde et prendre en mains son destin.

Nourri au cinéma de Chahine, Kiarostami, Godard, Angelopoulos, Amjad Abu Alala donne un ton naturaliste à son film : deux jeunes acteurs débutants, une réalisation sobre, des éclairages naturels, des mouvements de caméra lents.

Tu mourras à 20 ans

Généralités - 3,0 / 5

Tu mourras à 20 ans (98 minutes) et son supplément (26 minutes) tiennent sur DVD-9 logé dans un boîtier non fourni pour le test, effectué sur check disc.

Le menu animé et musical propose le film dans sa version originale, en arabe, avec sous-titres imposés et le choix entre deux formats audio, Dolby Digital 5.1 et 2.0 stéréo.

Bonus - 3,5 / 5

Rencontre avec Amjad Abu Ala (26’, Pyramide Vidéo, 2020, en anglais sous-titré). Il a été élevé en grande partie à Dubai, mais aussi au Soudan. La lecture de la nouvelle de Hammour Ziada lui a donné l’envie d’un film sur le poids des superstitions et de la religion, dans un pays où le cinéma, « une fenêtre ouverte sur le monde », a été interdit pendant 30 ans, alors que tant de choses avaient à être racontées. Il a mis un peu de lui dans le scénario en inventant le personnage de Sulaiman auquel il fait partager beaucoup de ses idées. Le film pose la question des limites à opposer à la société pour qu’elle ne puisse pas « enfermer une personne dans une boîte ». Il évoque ensuite les relations avec le chef-opérateur et le casting et se souvient que le tournage a commencé le 17 décembre 2018, le jour où des gens sont, pour la première fois, descendus dans la rue pour protester contre le régime et ont lancé un mouvement de désobéissance qui aboutira à la destitution du président Omar el-Béchir, après trente ans de pouvoir dictatorial.

Bandes-annonces de Tu mourras à 20 ans, Silencios, Los (Beatriz Seigner, 2018), Kongo, un documentaire de Hadrien La Vapeur et Corto Vaclav (2020) et Sibel (Guillaume Giovanetti et Çagla Zencirci, 2018), un autre film sur le poids des traditions et l’émancipation d’une femme dans un village turc où survit une langue sifflée.

Tu mourras à 20 ans

Image - 4,5 / 5

L’image (2.39:1) lumineuse, avec des couleurs éclatantes, agréablement contrastée, bénéficie d’une bonne résolution.

Son - 4,0 / 5

Le son Dolby Digital 5.1 (avec une alternative 2.0 stéréo) assure un bon équilibre entre les dialogues et l’ambiance, avec une trop discrète sensation d’immersion dans l’action.

Crédits images : © Droits réservés

Configuration de test
  • Vidéo projecteur JVC DLA-X70BRE
  • OPPO BDP-93EU
  • Denon AVR-4520
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918, CC908, SR908 et Chorus V (configuration 7.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 275 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

4,0
5
0
4
1
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Philippe Gautreau
Le 13 octobre 2020
Cette fable sur la destinée et le libre-arbitre nous est contée par un jeune réalisateur nourri au cinéma de Chahine, Kiarostami, Godard, Angelopoulos. C’est le premier long métrage d’Amjad Abu Alala, originaire du Soudan, un pays où le cinéma fut interdit pendant trente ans. Une rareté !

Lire les avis »

Multimédia
Tu mourras à 20 ans
Bande-annonce VOST

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus