La Tête dans le carton à chapeaux : le test complet du DVD

Crazy in Alabama

Édition Collector

1999. Réalisé par Antonio Banderas
Avec Melanie Griffith, David Morse et Cathy Moriarty

Édité par Sony Pictures

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 08/01/2001
Critique

Lucille (Mélanie Griffith) tue son odieux mari pour pouvoir s’envoler à Hollywood. Craignant que celui-ci ne soit pas « bien mort », elle lui tranche la tete et l’emporte avec elle dans son carton à chapeaux (eh oui, le titre est donc à prendre au sens propre !).
Un scénario original mélant folie douce, phénomène de société (l’émancipation noire dans les états américains racistes dans les années 60), et réussite « people » (l’épopée de Lucille à Hollywood). Antonio Banderas fait preuve d’un grand talent de réalisateur, surtout pour un premier film. Personellement, j’ai quand meme trouvé que l’histoire était un peu longue à démarrer et que la fin était un peu artificielle. Mais toute la partie centrale est excellente !

Généralités - 4,0 / 5

VO et VF 5.1, Sous-titres idem, commutables à volonté. La présentation est par ailleurs classique mais soignée. Les menus sont très réussis (non animés), bien dans l’esprit du film. Un petit livret de 4 pages complète le disque. Il ne manque qu’une sérigraphie du disque pour atteindre la note maximale

Bonus - 5,0 / 5

Accrochez vos ceintures. Des scènes supplémentaires avec commentaires d’Antonio Banderas, un bétisier, des bandes annonces, les traditionelles filmos, plus un commentaire Audio. Le tout en VO avec sous-titres optionnels (sauf la BA qui est en VO ou VF, mais sans sous-titres). Bref un complément idéal au film. On aimerait voir des disques comme celui-là plus souvent.

Image - 5,0 / 5

Nickel. Encore un très beau travail du Sony DVD Center. Couleurs parfaites, aucun signe de compression, et le tout avec un débit numérique raisonable (6.12 mb/s), qui permet de garder une place importante pour les suppléments.

Son - 4,0 / 5

VO et VF équivalentes. Le doublage est très bon. On apprécie tout particulièrement une belle brochette d’extraits musicaux façon « USA années 60 » distillés pendant tout le film. Les passages symphoniques ont une belle ampleur. On peut tout de meme reprocher aux surrounds de rester un peu timides, mais ce n’est pas un film d’action après tout !

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Phillips 16/9 82cm
  • Sony 715
  • Denon AVC/A1
  • Enceintes frontales Celestion Ditton 4, Enceintes centrale et arrières Davis Odissey, Caisson de bas
Note du disque
Avis
Multimédia
La Tête dans le carton à chapeaux
Bande-annonce VF

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus