Godzilla : le test complet du DVD

Superbit

1998. Réalisé par Roland Emmerich
Avec Matthew Broderick, Jean Reno et Hank Azaria

Édité par Sony Pictures

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 23/11/2001
Critique

Boum Boum… Le gros mon-monstre met ses grosses pa-pattes sur NY. Il casse de l’immeuble et donne du fil à retordre aux militaires US pas très fut-futes. Heureusement, la DGSE est là pour effacer de la planète ce monstre que nous autres Français on a crée par abus d’essais nucléaires.

Bon, si on oublie le scénario un peu… comment dire… neuneu, Godzilla reste un bon divertissement avec une action solide, des dialogues honnêtes, et des effets spéciaux à la hauteur.

Mais le plus étonnant est de revoir ce film après les évènements du 11 septembre. On entend ainsi un journaliste dire dans le film au chapitre 9 (8:41) que Godzilla est « d’après les autorités l’évènement le plus destructeur depuis l’attentat du Word Trade Center ». On remarquera aussi la manière dont le monstre arrache des moitiés d’immeubles qui restent malgré tout debout alors que dans la réalité…

Généralités - 2,0 / 5

Bon, il ne faut pas abuser. Ce n’est pas parce qu’on fait un DVD orienté prouesse sonore et visuelle avec seule le film (zéro bonus, c’est le motto de ces éditions « SuperBit ») qu’il faut nous faire des menus à la tchéchène !! Voyez nos captures écran, c’est affligeant. Non seulement ce n’est pas du tout adapté au film (menu générique), mais en plus c’est moche.

Bon, un point noir aussi au fait de n’avoir pas de VO 5.1 DD. Les amateurs de belle image qui n’ont pas d’installation DTS devront se rabattre sur la VF pour avoir un beau son. Très dommage. Une piste 5.1 DD à la place de la 2.0 DD aurait-elle pénalisée tant que ça la qualité d’image ? J’en doute.

Au niveau des sous-titres, une bonne nouvelle et une mauvaise, vous voulez laquelle d’abord ? Bon, la mauvaise c’est que les passages du film ou les dialogues étaient en « Français dans le texte » sont toujours sous-titrés en anglais, car ceux-ci sont incrustés dans la pellicule. Ca aurait été tellement mieux de faire le master du DVD à partir d’une pellicule non sous-titrée ! Par contre, la bonne nouvelle c’est que les sous-titres optionels du DVD s’affichent… dans les bandes noires du 2.35.

Cette critique a été réalisée sur un « DVD Test », et donc sans packaging. Nous ne savons pas à l’heure actuelle comment seront la jaquette et le disque (sérigraphie ou non, etc…).

Bonus - 5,0 / 5

Note importante :
En raison de la spécificité de ces DVD, les suppléments ne sont pas applicables. La présence d’un 5 dans les bonus sert juste à équilibrer la moyenne. La note globale du DVD s’appuie uniquement sur les 3 autres sections.

Image - 5,0 / 5

L’image est vraiment magnifique. C’est pourtant un film naturellement difficile, car se passant pour grande partie de nuit, mais le résultat est nickel. On note même des choses tout à fait étonnantes : par exemple lors des grands panoramiques d’hélicoptère au début du film, où le sol défile à grande vitesse, le défilement est parfaitement fluide et naturel alors que presque toujours on note des saccades sur ce type de scène tant en DVD (effets de compression) qu’au cinéma (effet du 24 images/s insuffisant pour l’oeil).

Le piqué et les couleurs sont évidemment magnifiques et une telle résolution permet d’admirer tranquillement les petits « ratages » d’effets spéciaux : deci un étalonnage d’arrière plan imparfait qui rends ostentatoire l’utilisation d’un matting sur écran bleu, delà un complément en image de synthèse qui ne s’intégre pas parfaitement au reste du décor…

Son - 4,0 / 5

Ouais. Le son est bon en VF 5.1. Comme je le dis plus haut, on aurait apprécié d’avoir une VO DD 5.1 à la place du dolby prologique, pour ceux qui n’ont pas d’installation DTS, mais bon, ce disque est résolument élitiste et les possesseurs de belle installation ne seront pas déçus !

La piste DTS VO est d’une très belle tenue, tant en précision qu’en dynamique. Il est difficile de comparer avec le DD 5.1 puisqu’entre VO et VF il y a forcemment des différences autres que techniques !

A noter par ailleurs que le disque montre soit le jingle DTS (The Digital Experience), soit le jingle DD (hélicoptère sur la ville), selon la piste audio sélectionnée.

Enfin, je tiens à insister sur l’importance de regarder ce film en VO. En effet, une bonne partie de l’humour du script est basée sur le contraste entre les américains et les frenchies en mission (Jean Reno & co). Lorsque tout le monde parle français en VF, un des intérêts du film « tombe à l’eau »

Configuration de test
  • Vidéo projecteur DLP1024x768 ASK M5
  • Sony 7700
  • Denon AVC/A1
  • Enceintes frontales Celestion Ditton 4, Enceintes centrale et arrières Davis Odissey, Caisson de bas
  • Lecteur équipé avec carte Cinematrix
Note du disque
Avis

Moyenne

3,7
5
0
4
2
3
1
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
ouioui
Le 15 février 2015
Pas de commentaire.
Avatar
Marielle
Le 3 octobre 2004
Pas de commentaire.
Avatar
Patrick
Le 3 septembre 2003
Un dvd de démo que dire de plus par rapport à la critique de dvdfr.
A posséder absolument.

Lire les avis »

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus