Bienvenue à Gattaca : le test complet du DVD

Gattaca

1997. Réalisé par Andrew Niccol
Avec Ethan Hawke, Uma Thurman et Gore Vidal

Édité par Sony Pictures

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 08/01/2001
Critique

Le premier film de l’ère post-Dolly. Ethan Hawke, Uma Thurman et Jude Law (magnifique) se battent dans un monde où le futur et la vie des individus sont prédéterminés génétiquement avant leur conception. Une critique féroce et sans concessions de l’eugénisme hi-tech sur le DNA, qui rappellera à certains « THX 1138 » de George Lucas.

Généralités - 4,5 / 5

Il y a le layout sobre et bien lisible des DVD Columbia. Mais la vraie feature est dans le disque : « Gattaca » est un produit « select » du Sony DVD Center, avec ses masters HDTV qui causent des excès de jalousie à Hollywood. Bref, LE label D.O.C. qu’on ne présente plus, et qui garantit la qualité du transfert de l’oeuvre. A l’intérieur du boîtier, il se trouve un mini-sondage à compiler ; GCTHV promet de tenir au courant des nouveautés à venir du groupe ceux qui renverront la fiche.

Bonus - 4,0 / 5

Le DVD reprends les mêmes extras contenus dans l’édition américaine. Il ne faut pas se fier aux apparences des menus - le Z2 indique 7 scènes écartées du montage, alors que le Z1 n’en contient que six - en realité, le menu du Z1 est « buggé », car une scène en contient en realité 2 back-to-back. Le contenu est donc En plus du film, le DVD offre la bande-annonce (en VO), une featurette sur le tournage, des filmographies, une sélection de photos et affiches, et bien sûr les « lost scenes » déjà citées ! Et juste avant le film, deux miniclips détonnants sur le Dolby Digital et le cultissime Sony DVD Center. On regrette juste que le DVD « bloque » la touche Menu pendant les extras. Les impatients devront appuyer sur Stop, ou jouer avec l’avance rapide.

Image - 5,0 / 5

Sony DVD Center : faut-il ajouter autre chose ? Une image cristalline (anamorphique, of course), aseptisée et riche de définition, qui restitue les experiments du réalisateur avec les filtres et les grands-angles. Sur la face B du disque, on trouve la version Pan&Scan du film. Même si la définition est irréprochable, « Gattaca » a clairement été conçu pour exploiter au maximum l’écran large, donc?

Son - 3,5 / 5

Des pistes VO et VF sobres et feutrées, qui s’harmonisent avec le climat oppressif de l’histoire. Les amateurs des sensations sonores devront se rabattre sur le clips Dolby Digital et Sony Center, ou alors sur le chapitre 16, dans la scène où Ethan Hawke doit traverser l’autoroute.

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony WEGA 16/9 82 cm
  • Sony 715
  • Denon AVC-3020
  • enceintes frontales & subwoofer Magnat, enceintes surround Solid
Note du disque
Avis

Moyenne

3,9
5
3
4
3
3
1
2
0
1
1

Je donne mon avis !

Avatar
Olivier Demangeon
Le 15 janvier 2017
« Bienvenue à Gattaca » est un film intéressant par le sujet qui est développé en arrière-plan. Le scénario est relativement bien écrit, mais l’intrigue est quelque peu simpliste, sans vraiment développer de rebondissement et sans faire preuve d’innovation. La photographie accuse le poids des années. La distribution est intéressante, et le trio Ethan Hawke, Uma Thurman et Jude Law fait déjà preuve d’une belle capacité à s’immerger dans les différents personnages qu’ils interprètent. L’ensemble reste très correct et mérite qu’on s’y arrête le temps de redécouvrir ce métrage.
Lire ma critique complète concernant ce film : http://wp.me/p5woqV-36K
Avatar
Giuseppe Salza
Le 1 juillet 2014
Pas de commentaire.
Avatar
kedkille
Le 26 mars 2009
Parmi les film phare dans son genre et le sujet est encore d'actualité !!
La prestation des personnages est de haut vol !

Lire tous les avis »

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus