Annie Hall : le test complet du DVD

1977. Réalisé par Woody Allen
Avec Woody Allen, Diane Keaton et Tony Roberts

Édité par MGM / United Artists

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 22/09/2001
Critique

Annie Hall (Diane Keaton) n’a qu’un seul rêve : devenir chanteuse. Alvy Singer (Woody Allen), humoriste, aime Annie…
A cette époque, Diane Keaton partage la vie de Woody Allen…
Celui-ci, derrière l’objectif de sa caméra, cristallise leur amour avec une grande pudeur … On sait que tout au long de sa carrière le réalisateur new-yorkais a aimé filmer des histoires d’amour douces amères fondées sur l’incertitude, l’admiration réciproque, l’envie, l’intellect etc… « Annie Hall » est le premier film romantique d’Allen. Il marque la coupure avec le cinéma purement comique de ses premières années. Ce long métrage possède un parfum différent, un charme indéniable qui en fait encore aujourd’hui l’une des oeuvres de Woody Allen la plus appréciée du grand public. Voici peut-être la plus belle raison à tout cela : « Annie hall » reste la preuve qu’un artiste -en l’occurrence un cinéaste- peut sublimer une déclaration d’amour…
Récompensé par quatre Oscars, dont celui du meilleur film, « Annie Hall » demeure une oeuvre touchante… Si vous deviez commencer par un film de la filmographie de Woody Allen, regardez celui-ci… Il le dit lui-même… C’est un de ses rares films qu’il accepte de revoir !

Généralités - 3,0 / 5

La jaquette reprend au verso le résumé de l’histoire, les langues proposées en mono (français, anglais, allemand, italien, espagnol) et les différents sous-titres (douze au total). A noter la présence de sous-titres pour malentendants en anglais et en allemand… mais pas en français ! A l’intérieur du boîtier se trouve un livret de quatre pages fourmillant d’anecdotes intéressantes. Le disque est sérigraphié. L’interactivité, sans esbroufe, est claire et réussie. A noter, un menu principal semi-animé mais muet. Présenté en 16/9 anamorphique et en mono, l’ensemble jouit d’une bonne compression. On aurait aimé davantage de suppléments que cette maigre bande-annonce. Un édition sobre et soignée pour le film essentiel du cinéma romantique.

Bonus - 1,0 / 5

Une bande-annonce non sous-titrée. C’est tout ! Quand on sait qu’à l’origine le film devait durer deux heures vingt minutes, il devait y avoir de la matière en scènes inédites… c’est peut-être mieux ainsi… tout le parfum qui fait le succès et la magie de ce film reste intact…

Image - 4,0 / 5

Un bon master original, quasiment sans taches ; c’est assurément la meilleure copie disponible à ce jour. Même si l’on constate un très léger grain, le confort visuel est très bon pour un film de la seconde partie des années 70. L’image est très stable, les contours demeurent bien définis, les saturations et les scintillements sont très rares.

Son - 3,5 / 5

Tout fan de Woody Allen se doit obligatoirement de voir le film dans sa version originale. Il ne sera pas déçu. Le mono d’origine est très dynamique. La VF (mono) présente un bon dynamisme, une grande clarté mais elle est plus aiguë que la version anglaise ; en outre, les bruits de fond paraissent plus étouffés. Quant aux versions allemande (mono), italienne (mono) et espagnole, nous ferons la même constatation que sur la VF.

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Panasonic TX PK20F 16/9 82 cm 100 Hz
  • Sony 535
  • Sony STR-DE 545
  • Enceintes Sony : frontales (SS MF415), Surround et centrale (SS CR290), caisson de graves Sony SAW M
Note du disque
Avis

Moyenne

5,0
5
1
4
0
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Franck Brissard
Le 24 septembre 2013
Pas de commentaire.

Lire les avis »

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus