Leaving Las Vegas : le test complet du DVD

1995. Réalisé par Mike Figgis
Avec Nicolas Cage, Elisabeth Shue et Julian Sands

Édité par Studiocanal

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 04/03/2002
Critique

« Show me the way to the next whisky bar… »
Las Vegas, fin du voyage.
Un aller simple pour Ben (Nicolas Cage) qui a tout perdu… Un trip vers l’ultime cuite…

Mais, avant le grand trou noir, un ange… Ce sera (Elisabeth Shue), une prostituée au grand cœur. Deux êtres qui d’une manière ou d’une autre veulent fuir leur destin. Deux âmes perdues qui vont désespérément s’aimer…

Ce film de Mike Figgis est une des plus belles histoires d’amour jamais tournées dans les années 90. Un film saisissant, un Las Vegas qui n’a plus rien de ce grand cirque étouffant pour touristes… juste un lieu, la dernière escale Ante Mortem.

Et puis surtout un visage, un regard qu’on ne quitte plus : Elisabeth Shue, actrice ô combien bouleversante, sexy, sublime, dont la carrière cinématographique est trop souvent réduite à des rôles de simple faire-valoir. Rares sont ces véritables chocs féminins au cinéma - ces visages qu’on voit une fois et qu’on n’oublie jamais…Combien de gens se souviennent par exemple de Kay Lenz pourtant si poignante dans « Breezy » de Clint Eastwood ?..

Noyez votre peine, votre dégoût des misères humaines dans ce « Leaving Las Vegas »… les plus beaux voyages sont parfois sans retour…

Généralités - 3,0 / 5

StudioCanal nous livre un produit soigné. Le Packaging est classique, c’est-à-dire un simple boîtier Amaray noir. La jaquette est quant à elle superbe. Elle reprend l’affiche française du film. On regrettera l’absence d’un petit livret ou d’un simple feuillet de notes. On appréciera la jolie sérigraphie du disque.

Ce dernier, une fois inséré, nous plonge dans un splash screen et des menus 16/9 animés ou semi-animés sonorisés qui collent bien à l’esprit du film. L’image est un 16/9 anamorphique.

Les pistes sonores française et anglaise sont en DD 2.0. Une bonne chose : les sous-titres français ne sont pas imposés. L’ensemble du film est découpé en douze chapitres. On aurait souhaité un découpage légèrement supérieur. Pour finir, l’éditeur nous sert quelques suppléments consensuels.

Bonus - 2,0 / 5

Le making of (VOST) :
Rien à dire si ce n’est que c’est une énième featurette promotionnelle d’époque qui reprend des extraits du film et les interviews des acteurs et du réalisateur.

Dans les coulisses (VOST) :
Il s’agit du tournage froid et sans commentaire de quelques scènes du film. Du pur remplissage.

Les interviews (VOST) :
Seuls suppléments réellement intéressants de cette édition. Ces entretiens sont assez courts mais on restera sur celui d’Elisabeth Shue qu’on regarderait en boucle même sans le son… Pour les filles, il vous reste Nicolas Cage, pour les futurs Directors, Mike Figgis et pour les puristes, Julian Sands, acteur fétiche de Figgis…

On termine par de l’ultra classique : une bande- annonce, des filmographies déroulantes et une galerie de photos.

Image - 3,0 / 5

Il est difficile de juger le confort visuel proposé par ce film tant la pellicule originale est particulière : images délavées, faible éclairage, grain. Tout cela bien sûr est un parti pris du réalisateur.

On pourra juste légèrement regretter un manque de netteté dans certains plans larges et quelques taches noires.

Pour le reste, il s’agit là d’une copie fidèle à l’originale du film. Amateurs d’images à la palette graphique s’abstenir…

Son - 4,0 / 5

Un simple DD 2.0 dans les deux langues proposées ! Certains seront scandalisés !

Toutefois, la dynamique et la clarté des deux pistes est remarquable. Passées en Pro-Logic, cela devient même très agréable notamment au niveau de la musique très jazz du film. Tout ce qui est percussion, basses et cuivres jouit d’une restitution très ronde.

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Panasonic TX PK20F 16/9 82 cm 100 Hz
  • Sony STR-DE 545
  • Enceintes Sony : frontales (SS MF415), Surround et centrale (SS CR290), caisson de graves Sony SAW M
Note du disque
Avis

Moyenne

5,0
5
1
4
0
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
kedkille
Le 28 février 2011
Exceptionnel, un rôle difficile pour N. Cage et une interprétation poignante d'E. Shue. Du grand art !!

Lire les avis »

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus