Cocker, Joe - Across from Midnight Tour : le test complet du DVD

1997. Réalisé par Egbert van Hees
Avec et Joe Cocker

Édité par Eagle Vision

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 04/04/2001
Critique

Après une longue traversée du désert entre la fin du premier Woodstock de 1968 et le milieu des années 80, le chanteur à la voix rauque est revenu sur le devant de la scène grâce à quelques tubes comme « Unchain My Heart » (déjà chanté par Ray Charles) et « You Can Leave Your Hat On ». Tout le monde se souvient de ce dernier titre puisqu’il illustrait la fameuse scène de strip-tease de Kim Basinger dans « 9 semaines et demi ».
Aujourd’hui Joe Cocker sort des disques à intervalles réguliers, qui se vendent très bien, en Europe et notamment en Allemagne où il s’est produit un soir de septembre 1997 au Waldbühne de Berlin. Ses prestations scéniques sont aujourd’hui bien huilées, peut-être même un peu trop… Elles plairont surtout à un public d’âge mûr et souhaitant passer une soirée tranquille et sans surprise.

Généralités - 1,5 / 5

Le DVD est présenté dans un boîtier plastique Amaray, présentant Joe Cocker sur scène. Attention : les indications au dos du boîtier ne sont pas tout à fait conformes à la réalité. Si l’on passe sur la faute d’orthographe du titre « You Are So Beautiful » où il manque le premier « u » de « beautiful », c’est surtout la mention de l’utilisation d’un Dolby 5. 1 qui est fausse… En effet, à l’écoute du disque, on se demande réellement où sont passés les cinq points ?
Pour ce qui est de la mention des autres caractéristiques telles que le format 4/3, l’utilisation unique de l’anglais, cela est tout à fait juste. Le disque, quant à lui, est sérigraphié. Très vite un autre défaut apparaît : lorsque que l’on insère le DVD dans la platine, le concert démarre automatiquement. L’accès au menu ne se fait qu’à l’aide de la télécommande. Le menu, justement, parlons-en : il est ce qu’il y a de plus banal. Aucun effort significatif n’a été fait par l’éditeur. Il est fixe et muet. En outre, aucun sous-titre n’est disponible et les bonus sont inexistants. Au final, ce DVD est bien bancal, seule l’image sauve ce disque du naufrage technique.

Bonus - 0,0 / 5

Ils sont littéralement absents. Par exemple, l’éditeur aurait pu penser à nous proposer une interview de Joe Cocker, des images « backstage » ou encore un documentaire sur l’artiste.

Image - 4,5 / 5

C’est bien la seule satisfaction technique de ce DVD. L’image, en effet, est fine, très bien contrastée. Grâce à sa qualité, vous pourrez, à chaque gros plan, compter les poils de barbe de l’ami Joe…

Son - 1,0 / 5

Un petit scandale tout de même. Le 5.1 indiqué sur la jaquette est aux abonnés absents. En effet, l’ensemble de la musique provient de l’enceinte centrale. Ceci est d’autant plus étonnant que l’ampli semble recevoir le signal Dolby Digital 5.1. Ce dernier refait son apparition uniquement entre les chansons, lors des applaudissements du public. Bref, un tout petit point pour le seul « point » sonore parmi les cinq annoncés…

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Panasonic TX PK20F 16/9 82 cm 100 Hz
  • Sony 535
  • Sony STR-DE 545
  • Enceintes Sony : frontales (SS MF415), Surround et centrale (SS CR290), caisson de graves Sony SAW M

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus